La commission d’enquête sur la vente des actions du défunt groupe BAI au sein de la société Britam, au Kenya, devait procéder à l’audition de l’ex-Chairman Emeritus, Dawood Ajum Rawat, cet après-midi par visio-conférence de Paris. Mais la commission a annulé ce rendez-vous.

Les arrangements relatifs à cet effet avaient atteint un stade bien avancé, comprenant une « Bullet-Point Presentation » de Dawood Rawat au sujet de la valeur de ses avoirs. Toutefois, après des délibérations ce matin, l’ancien juge Bushan Domah et ses deux assesseurs ont préféré changer d’avis et abandonner le projet.

La première raison : les membres de la commission n’étaient pas encore en présence, à 11h ce matin, de la teneur des détails de la présentation prévue.

« Above all, it has occurred to us in our discussion that that there are procedural issues which go to the very root of the course of action we are about to undertake, for the resolution of which we need some time », font comprendre les membres de la commission d’enquête pour justifier le report de cette audition de Paris.