Laina Rawat, la fille du Chairman Emeritus de la BAI Dawood Rawat, qui a cherché refuge en France, a porté plainte hier après-midi au Central CID. Le principal contentieux porte sur des commentaires postés sur le site internet d’un groupe de médias depuis le début de l’écroulement de l’empire BAI en début d’avril dernier. Elle demande à la Cyber Crime Unit de la police d’initier une enquête en vue de retrouver les auteurs de ces commentaires, qu’elle juge « dégradants, méprisants, humiliants » et même « menaçants » contre sa personne.
Laina Rawat, qui confirme être détenteur d’un compte Facebook, a produit aux enquêteurs du Central CID une série de commentaires facilement accessibles sur le site en question pour étayer ses dires. Elle dit également craindre pour sa propre sécurité compte tenu du caractère menaçant de ces écrits. Elle était accompagnée de son époux, Brian Burns, et avait retenu les services de Me Yahia Nazroo.