Les souscripteurs au fond de la Bramer Asset Management Ltd, soit quelque 6 000 clients avec des placements de plus de Rs 6 milliards, s’attendent à être mis en présence cet après-midi d’éventuelles options pour une sortie de crise. Une assemblée est prévue en fin de journée à Belle-Rose à cet effet alors que dans la matinée, le conseil des ministres s’est penché sur des recommandations élaborées par des consultants sous la supervision du ministère des Services financiers. Aux Casernes centrales, le Chief Finance Officer de la Bramer Asset Management Ltd, un dénommé Kavidath Dinan, a été convoqué pour interrogatoire en présence de son homme de loi, Me Showkat Oozeer. Par ailleurs, la firme PwC de Malte a été contractée pour traquer les avoirs et investissements de la BAI dans ce pays en vue de leur mise en vente éventuelle.
En début de journée, très peu de détails ont transpiré quant aux détails de la proposition, qui pourrait être entérinée par le conseil des ministres du jour en vue d’alléger le fardeau et les difficultés de ces 6 000 Mauriciens leurrés par l’arnaque de Dawood Rawat, avec un trou de Rs 3, 3 milliards sur des placements de Rs 6 milliards dans des instruments financiers, dont la Bramer Property Fund Ltd. Toutefois, en début d’après-midi, comme c’est devenu une tradition après les délibérations hebdomadaires du conseil des ministres, le Grand Argentier, Vishnu Lutchmeenaraidoo, prévoit un point de presse pour évoquer un Offshoot de la BAI Mega-Financial Scam. Il devra être accompagné du ministre des Services financiers, Rishi Bhadain, qui a eu des séances de travail au cours de la semaine avec des représentants des clients de la Bramer Asset Management Ltd et les deux Special Administrators, Mushtaq Oosman et Yogesh Basgeet.
Toujours en marge du recouvrement des fonds détournés de la BAI Co (Mtius) Ltd par le système Dawood Rawat, trois développements majeurs sont intervenus en cette fin de semaine, soit la nomination de PwC de Malte pour s’occuper des transactions engagées au nom du groupe BAI au sein de GlobalCapital plc dans ce pays; un délai arrivant à terme le jeudi 4 juin pour des “expressions of interests” dans BritAm Ltd, une société sous licence de la Financial Services Commission pour des Consultancy Services dans le domaine des assurances et du Brokerage et de Bramer Global Services Ltd, une Management Company sous licence de la FSC engagée dans le Global Business et les Corporate Trusteeship Services; et la convocation ce matin pour interrogatoire au Central CID du Chief Finance Officer de la Bramer Management Company Ltd au sujet des investissements et des placements.