Des développements dans deux enquêtes dans le cadre de l’opération « Lakaz Lerwa Lion » — avec pour principal protagoniste l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam —, en l’occurrence le scandale des commissions de Rs 100 millions à la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP) et le contrat jackpot de Rs 10 milliards de Betamax, devront retenir l’attention en ce début de semaine. Ainsi, l’escouade de limiers du Central CID sous la supervision de l’assistant-commissaire de police Heman Jangi, a décidé de passer à l’étape supérieure pour compléter le dossier dans les allégations de trafic d’influence et de corruption avec la signature d’un Sales Agency Agreement en faveur de Dufry, de Nandanee Soornack, ancienne partenaire d’affaires de Rakesh Gooljaury et de Navin Ramgoolam. Des membres du board de la MDFP ont été convoqués pour interrogatoire under caution cette semaine. D’autre part, à la conclusion de l’audition formelle de Navin Ramgoolam — qui a repris ce matin — dans le scandale Betamax avec des allégations de dilapidation de fonds publics, les beaux-frères Veekram Bhunjun, Chief Executive Officer (CEO) du groupe Bhunjun, et l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur Rajesh Jeetah devront lui emboîter le pas au Central CID incessamment.