Cette fin de semaine devra marquer la conclusion d’une étape cruciale dans l’opération « Lakaz Lerwa Lion » initiée par le Central CID sous la supervision de l’assistant commissaire de police Heman Jangi. Ce matin, dans les milieux autorisés aux Casernes centrales, l’on indiquait que le décompte des coupures bancaires en roupies et en devises étrangères devra être bouclé au cours de la nuit de jeudi à vendredi à moins d’un contretemps de dernière heure. De ce fait, la Special Cell du Central CID, menée par le surintendant Mannaram et l’assistant surintendant de police Rugbur, pourra initier les premières séances d’interrogatoire de l’ancien Premier ministre et ex-leader du Labour, Navin Ramgoolam, au plus tard durant le week-end.
Les responsables du Central CID et la population s’attendent aux premières explications sur la saisie de Black Money, dont le montant pourrait varier entre Rs 200 millions et Rs 350 millions sans compter les autres placements financiers à l’étranger. Officiellement, la police soupçonne que ces fonds massifs représentent des « proceeds of bribe and corruption » alors que d’autres sources se contentent de l’origine moins nocive à l’item du financement des partis politiques. En parallèle, la Banque de Maurice s’invite à la controverse des Navin’s Coffers avec l’ancien gouverneur, Manou Bheenick, dans l’oeil d’un cyclone politico-financier en gestation avec une déposition annoncée ce matin de l’état-major sous la direction du First Deputy Governor, Yandranath Googoolye.
À la fin de l’exercice tenu dans l’OPS Room du Central CID depuis dimanche dernier, le montant des fonds saisis dans les deux coffres et deux valises récupérés lors de la perquisition de River Walk, qui a été comptabilisé, se montait à environ Rs 140 millions, dont 2,4 millions de dollars américains. Le compte est établi par les officiers désignés de la Banque de Maurice et se déroule en présence du suspect Navin Ramgoolam, qui prend note de tous les détails, de même que ses hommes de loi, Mes Showkut Oozeer, Hadeen Hyderkhan et Raj Pentiah, présents en permanence, et Mes Yousuf Mohamed, Senior Counsel, et Gavin Glover, qui effectuant de fréquentes visites aux Casernes centrales.