Diverses unités de la police s’étaient mobilisées dans le nord mercredi pour l’opération “Sudden fall” en vue de mettre la main sur des suspects recherchés pour vol. Les Casernes centrales ont donné des instructions pour adopter une attitude de zéro tolérance contre les voleurs, surtout à l’approche des fêtes de fin d’année. Les équipes, réparties en trois groupes, se sont concentrées sur les régions de Goodlands, Terre-Rouge et Grand-Baie. Huit personnes ont été arrêtées au cours de cette opération, qui a duré toute la matinée, tandis qu’une dizaine d’autres ont été interrogées puis autorisées à partir.

Avant le déclenchement de l’opération, les Field Intelligence Officers ont fait un travail de fourmi sur le terrain à la recherche d’informations pour confirmer la présence de suspects. Ces informations ont été dirigées vers le quartier général de la Northern Division, qui a alors distribué les tâches aux différents officiers de la CID. Ainsi à Pamplemousses, un maçon de 24 ans a été arrêté pour vol de litchis. Il a avoué s’être rendu dans un verger à Mont Goût le 2 décembre pour commettre son forfait. Le propriétaire l’a positivement identifié. Le préjudice s’élève à Rs 1 000. Le jeune homme a été jugé le même jour au tribunal de Pamplemousses, où il a écopé d’une peine d’emprisonnement d’une semaine.

Un autre maçon, âgé de 29 ans, a été arrêté à Goodlands. Son cousin l’avait accusé de lui avoir volé sa moto le mois dernier. Mais il a nié les faits. Néanmoins, la police a saisi chez lui deux pneus d’une moto valant Rs 5 000. Le suspect demeure en détention préventive après sa comparution en justice. D’ailleurs, ce récidiviste était recherché depuis le 24 septembre pour n’avoir pas signalé sa présence au poste de police de la localité comme une des conditions rattachées à sa remise en liberté conditionnelle. Entre-temps, une équipe de l’Anti Robbery Squad a mis la main sur un dealer présumé de 27 ans, toujours à Goodlands, qui avait en sa possession 11 doses de drogue.

L’opération s’est poursuivie à Cap-Malheureux, où la CID de Grand-Baie a arrêté un chômeur de 33 ans. Ce dernier est soupçonné d’avoir commis un vol par effraction dans un commerce à côté d’une station-service de Grand-Baie dans la nuit du 2 au 3 décembre. Quelque 12 paquets de cigarettes et une somme de Rs 700 avaient été volés. Le préjudice s’élève à Rs 2 600. Au cours de son interrogatoire, le trentenaire n’a pas seulement avoué ce cas, mais a également déclaré être l’auteur d’un vol le 3 décembre dans un autre restaurant à Grand-Baie, où il a fait main basse sur une somme de Rs 21 250 dans la caisse. Puis, il a déclaré s’être rendu dans un autre commerce qu’il n’a pu cambrioler. Il a seulement pu endommager une fenêtre, mais n’a pu y entrer. Un deuxième suspect, âgé de 28 ans et complice du trentenaire, a lui aussi été appréhendé.

Par ailleurs, un habitant d’Upper Vale, âgé de 30 ans, et un autre de Piton, âgé de 38 ans, ont été interpellés dans le sillage d’un vol. Ils sont soupçonnés d’avoir fait main basse sur une caméra chez un habitant de Plaine-des-Papayes. Le duo a nié les faits. Dans le sillage de cette affaire, la CID de Piton a emmené un récidiviste de 25 ans à son bureau pour un interrogatoire. Comme son alibi a été jugé satisfaisant par les enquêteurs, il a été autorisé à partir. Selon nos informations, les Casernes centrales comptent mener ces opérations « sur une base régulière » dans toutes les divisions dans les prochains jours, surtout pendant les fêtes de fin d’année.