Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ashit Gungah, qui a été assigné initialement lundi par l’escouade de l’assistant surintendant de police, l’ASP Hector Tuyau, pour interrogatoire dans le cadre de l’enquête sur les Faked Horsepower Certificates de la National Transport Authority (NTA), obtient un sursis. À la mi-journée, il a été décidé de reporter à une date ultérieure cette séance d’interrogatoire dans l’attente de Documentary Evidence sous le contrôle de la NTA. C’est ce qui a été confirmé au Mauricien alors que dans le camp des enquêteurs de la Crimininal Investigation Division (CID) Metropolitan (North), l’on s’appesantit sur le fait que tôt ou tard le ministre MSM devra être entendu Under Warning. Tout semble indiquer que l’issue de cette confrontation dans les locaux de la CID Metropolitan (North) pourrait se décider sur l’identité du courtier ayant assuré la vente de la BMW, immatriculée G 717, appartenant au ministre dans le temps, soit à l’époque des modifications sur le Horsepower Certificate de 2000 cc à 1400 cc.
En parallèle, l’opération Vidange à la National Transport Authority (NTA) se poursuit. Deux nouveaux véhicules avec de fausses déclarations ont été mis hors d’usage hier, lors des contrôles au centre de Fitness de Forest-Side avec des policiers assumant des responsabilités de Vehicle Examiners.
Après avoir procédé aux vérifications des documents officiels à la NTA au cours de cette semaine au sujet de la BMW immatriculée G 717, l’escouade de la CID Metropolitan (North) a pris dans un premier temps la décision de convoquer, lundi, le ministre Gungah, en vue de consigner sa défense Under Warning au sujet des maldonnes lors de la déclaration de la capacité de la voiture en question. Toutefois, à la mi-journée, des changements sont intervenus dans le programme de travail avec l’annulation du rendez-vous de lundi et son report à une date ultérieure.
La raison principale avancée pour justifier ce changement est que les hommes de l’ASP Hector Tuyau sont dans l’attente de documents officiels de la NTA au sujet de la voiture G 717. Les faits dans le dossier à charge indiquent que les spécifications de la capacité du moteur de la BMW avaient été modifiées au début de 2011 alors que selon les fichiers officiels de la NTA, cette même voiture était encore enregistrée au nom du ministre MSM. Cette BMW n’aurait été vendue à un précédent propriétaire qu’en mars 2011. Ces modifications ont eu pour conséquence que les frais de vignette auto de la NTA ont été nettement inférieurs.
Néanmoins, dans une correspondance adressée à la NTA récemment, le ministre affirme que cette BMW G 717 avait été vendue à un courtier depuis 2010 et que de ce fait, il ne peut être responsable de ces modifications au Horsepower Certificate. Toutefois, l’identité de ce courtier et les dates de ces transactions restent encore à être établies dans le cadre de l’enquête avec un répit de quelques jours pour le ministre.
Indépendamment de cette High Profile Probe, l’opération Vidange de la NTA se poursuit. Dans la journée d’hier, deux nouveaux véhicules sont venus s’ajouter à la liste de ceux avec des fausses déclarations de Horsepower. En début d’après-midi hier au centre de Fitness de Forest-Side, un van conduit par un habitant de Clémencia a été épinglé par le policier effectuant le contrôle car les numéros de châssis du véhicule et les entrées dans le Registration Book ne correspondaient pas. L’habitant de Clémencia, qui a expliqué qu’il avait rendu service à un voisin, a pu rentrer chez lui alors que le véhicule a été placé sous saisie.
Dans l’autre cas, un habitant de Pailles, qui conduisait une voiture privée pour le compte d’une compagnie privée, s’est retrouvé en difficulté. Le numéro du moteur de la voiture n’était pas le même que celui sur le Shipment Certificate. Le chauffeur, qui a affirmé ne rien savoir de cette affaire, a laissé la voiture sur l’Inspection Bay du Fitness Centre de Forest-Side. Il a été verbalisé pour obstruction avec la voiture gardée à la NTA jusqu’à nouvel ordre.