Les enquêteurs de la brigade antidrogue ont multiplié leurs interventions contre les activités liées aux substances illicites à travers l’île. Lors d’une opération jeudi matin à Ste-Croix, suite à des renseignements précis, les officiers de la division métropolitaine de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont perquisitionné le domicile d’un mécanicien de 19 ans. Une fouille leur a permis de mettre la main sur une grosse quantité de stupéfiants, soit 197,8 grammes de drogue synthétique et 27 grammes d’héroïne. Tout un attirail servant à la préparation de ces substances a également été découvert, dont du ruban adhésif et une balance électronique.
Cette perquisition a également conduit à la saisie d’une somme de Rs 14 800, suspectée de provenir de ce commerce illicite. Arrêté, le mécanicien a été traduit en Cour durant la même journée, puis a été reconduit en cellule policière, la police ayant objecté à sa remise en liberté.
Jeudi toujours, deux autres personnes ont été appréhendées pour possession de drogue de synthèse. La première arrestation implique un jeune homme de 24 ans domicilié à Rose-Hill. Une perquisition de son domicile, effectuée à 14 h, a conduit les enquêteurs à la découverte de cinq feuilles d’aluminium renfermant cette drogue ainsi que neuf graines de cannabis. Libéré sur parole, il a dû comparaître en Cour vendredi. Le second, pour sa part, a été intercepté vers 16 h sur la route principale de Moka. Cet habitant de la localité, âgé de 25 ans, avait en sa possession 18 feuilles d’aluminium contenant de la drogue synthétique, soit environ 2,7 grammes. Son domicile a ensuite été fouillé, mais rien de compromettant n’y a été découvert. Il a été placé en détention policière et a également traduit en Cour vendredi.