La série d’activités de l’OPR marquant la Journée internationale de la femme, observée le 8 mars dernier, a touché à sa fin hier après-midi avec une marche réunissant plus de 500 rodriguaises. Arborant des t-shirt blancs frappés du slogan fam ki to lengazman, les participantes ont arpenté les rues de Songes jusqu’à Port Sud-Est.
Présence remarquée de la député du MMM Lysie Ribot qui a fait le saut à Rodrigues suite à une invitation des organisatrices, en l’occurrence Rose de Lima Edouard, Franchette Gaspard Pierre Louis et Marie Dieu Stelliana Perrine. En effet, tous les partis politiques ont été invités à participer à cette marche. Lysie Ribot devait présenter des excuses au nom des autres femmes qui n’ont pu faire le déplacement, compte tenu des activités en cours de Maurice pour venir en aide aux sinistrés des inondations meurtrières.
Ainsi, le rallye devait prendre fin au Hermitage night club à Port Sud-Est où l’arrivée du chef commissaire a été célébrée en fanfare. Lequel a eu droit à une haie d’honneur mis en place par les femmes participant à cette marche. Il devait prendre place aux côtés de la députée du MMM Lysie Ribot, avant que les premières notes de la chanson Vive nou leader ne se fassent entendre dans une salle pleine à craquer.
Par ailleurs, dans le cadre des activités de l’OPR, une formation a été organisée à l’intention des femmes dans six régions de Rodrigues et devait graviter autour de quatre questions présentées comme fondamentales : Fam ki to lengazma ; Ki gouvernma pou fer pou amelior sitiasyon fam ; Fam ki to kapav fer pou ameliore to sitiasyon et Fam ki pe empes twa pran to lengazman.
Les différentes retombées de ces formations ont été soumises au chef commissaire lors de cette rencontre au Hermitage night club. D’autre part, les organisatrices de cette marche ont déclaré que les femmes de l’île Rodrigues ne sont pas insensibles à la catastrophe de Maurice. Une minute de silence a été observée en hommage à ceux qui ont trouvé la mort dans ces inondations.