La Private Secondary School Authority (PSSA) aurait eu une directive du ministère de l’Éducation, lui demandant de ne pas tenir compte des Option Forms du PRB signées avec mention « Under protest ». De ce fait, le personnel enseignant et non-enseignant ayant accepté le rapport under protest n’obtiendrait pas de nouveaux salaires. Des enseignants ayant eu vent de cette directive par quelques amis à l’intérieur de la PSSA et au ministère se sont empressés vers la PSSA durant la journée d’hier pour changer leur décision. Cette nouvelle a fait le tour des collèges aujourd’hui et créé une panique dans le secteur. D’autres employés veulent avoir eux aussi « le choix de changer ou non leur formulaire » après la date limite. La Fédération des syndicats du service civil a écrit hier au Senior Chief Executive de la Fonction publique pour demander des clarifications sur le paragraphe 2 de l’Option Form, qui se lit comme suit : « Any acceptance made subject to a reservation/qualification shall be treated as a rejection of the renewed emoluments. »
« Cette clause est remplie de contradictions et c’est pour cette raison que nous cherchons des éclaircissements auprès du SCT de la Fonction publique. Nous avons aussi demandé à ce dernier de faire connaître sa position concernant les formulaires mentionnant “under protest” », nous explique Naraindranath Gopee, président de cette Fédération syndicale à laquelle est affilié un des syndicats du secondaire privé. Soulignons que la date limite pour la soumission de l’Option Form était vendredi dernier. Des employés du secondaire privé qualifient de « privilégiés » leurs collègues qui ont eu la possibilité hier de biffer le terme « under protest » sur leur Option Form après qu’ils ont eu vent de la directive du ministère.