Depuis six mois, les soeurs Bibi sont clouées au lit, souffrant d’une infection du foie génétique. Avec l’aide de leurs parents, elles se démènent pour trouver des donneurs O+ et des fonds s’élevant à plus de Rs 3 millions pour subir une intervention en Inde.
“Notre foie est endommagé à 100%. La cirrhose touche particulièrement les alcooliques, mais il y a des exceptions. Nous en sommes atteintes parce que nos parents sont tous deux du type sanguin O+”, confient les deux jeunes femmes.
Ornella a subi une biopsie et l’extraction du sac à bile, il y a un mois. Ses maux d’estomac ont commencé, il y a trois mois. Elle a été admise d’urgence à l’hôpital de Candos, mais les médecins traitants n’ont rien détecté après plusieurs prélèvements sanguins. “Je n’arrivais plus à respirer et à l’hôpital, on ne pouvait rien faire. Mes parents m’ont emmené à la clinique. J’ai fait une échographie qui a révélé que j’avais des cailloux dans le foie et de la graisse autour.”
Dans leur charmante maison à Bel Air, Déborah, allongée au côté de sa soeur, raconte qu’elle a découvert sa maladie, il y a six mois. Des saignements l’on contraint à subir plusieurs opérations afin de stabiliser son état, en attendant de trouver un donneur.