Le député Osman Mahomed qui participait à une réunion parlementaire de la SADC et de l’OXFAM, la semaine dernière, a plaidé pour le soutien de l’Afrique. Intervenant dans le cadre de son discours devant les parlementaires de la SADC, le député du PTr a exprimé la gratitude de Maurice pour le soutien de l’Union africaine aux revendications mauriciennes sur les Chaos.

Il a observé que plusieurs pays représentés à ce forum « font partie de l’Union africaine dont les membres ont adopté à l’unanimité une résolution en janvier 2017 pour exprimer leur solidarité avec Maurice concernant la lutte pour exercer sa souveraineté sur l’archipel des Chagos ». il a également remercié tous les pays africains pour leur vote sur la résolution lors de l’Assemblée générale des Nations unies demandant un avis consultatif à la Cour internationale de Justice. Durant ces deux occasions, les pays africains ont montré leur sens de solidarité. « Nous pouvons faire beaucoup de choses ensemble.

Nous comptons toujours sur le soutien de vos pays alors que Maurice s’engage sur la voie de l’avenir et espère récupérer tout son territoire sans lequel le processus de décolonisation de Maurice ne sera pas pleinement réalisé. » Osman Mahomed a également souligné qu’OXFAM « soutiendra également, de toutes les manières possibles, l’aspiration légitime du peuple mauricien à un processus de décolonisation totale et que Maurice assumera bientôt toute son intégrité territoriale. »

Le député s’est également appesanti sur l’engagement de Maurice à faire de l’économie océanique « un secteur important dans le cadre de la diversifi cation économique, la création d’emplois et la création de richesse. » En tant que membre du “Gender Caucus” de Maurice, il a également plaidé en faveur de l’équité en matière de genre. Les femmes mauriciennes ont énormément contribué aux secteurs du sucre, de la sécurité alimentaire, du textile, du tourisme, des services fi nanciers et de tous les secteurs économiques de l’économie mauricienne, notamment à Rodrigues, « où les pêcheurs de poulpes sont principalement des femmes », a-t-il soutenu.