SHELLEY ASSONNE

Crier jusqu’à en perdre la voix
Prier pour trouver une voie
Réessayer encore et encore malgré le désarroi

Mais avec ces sans-cœur ni loi ça ne marche pas
Les jours passent et je perds la foi,

autour de nous douleur et problèmes prennent de l’ampleur

J’ai peur car la seule lueur que je vois c’est celle des flammes
Tout brûle mais on reste sans scrupule
Le meilleur du monde part en cendres
Où est le sauveur ?