Le déroulement des dépôts de candidature pour les  élections villageoises dans l’Ouesta été marqué dans l’ensemble par un calme plat. Aucune effervesence, en dépit d’un incidentmineur, n’a été enregistrée et dans les différents centres de dépôt de candidature et les Returning Officers se disent satisfaits du déroulement de la journée. Dans les villages de l’Ouest, à l’instar de Petite Rivière et Gros Cailloux, rien n’indiquait la tenue du Nomination Day. Tout était calme et tranquille.
A Case Noyale, aux alentours de 13h, le mouvement Cerf-Volant composé de 9 candidats s’est réuni dans la courdu Case Noyale RCA afin de déposer sa candidature. »Au sein du mouvement, nous avons tous la même vision. Nous manquons de loisirs. Les terrains de jeux sont dans un piteux état et nos routes sont lamentables. Nous voulons que ça change », explique  Tristan Lamoureux,membre du mouvement Cerf-Volant.
Du côté  de Bambous, c’est le même scénario.Aux alentours de 14h, les différents mouvements du village ainsi que les candidats indépendants attendaient patiemment la fermeture du centre de dépôt de candidature.A l’entrée de la Bambous Secondary School, les jeunes du village tapaient sur des tambours pour mettre un peu d’ambiance.
Par ailleurs, dans le village du Morne, un incident mineur a été déclaré. Les candidats du mouvement Chapeau se sont vu refuser l’enregistrement hier matin. « On ne nous a  pas laissé nous enregistrer car selon le protocole office, nous n’étions pas enregistrés d’après les normes. Mais comme nous étions enregistrésIsland Wide,nous nous sommes tout de suite rendus à Port-Louis pour faire le nécessaire. Dans l’après-midi, fort heureusement, tout est rentré dans l’ordre », explique Karl Lamarque, président du mouvement Chapeau.Il se dit confiant pour les prochaines élections. « Nu mouvement composé ar bane travayer social ek bane salariés. Nu tous déterminés ek nu ena ene nouveau vision pu nu villaz. Nu priorité, se aide tou bane ti dimoune ki dan difficultés », dit-il.