Le journaliste Dharmanand Dhooarika, rédacteur en chef de Samedi Plus, a été condamné à une peine de trois mois de prison. Il était accusé d’avoir commis un outrage à la Cour, notamment pour avoir publié certains propos contenus dans un affidavit juré par l’ancien avocat Dev Hurnam. Le directeur de Radio Plus, Eshan Khodabuk a lui aussi été condamné pour la même affaire mais a été sommé de payer une amende de Rs 200,000 malgré les excuses à la cour.
La Principal Legal Assistant attachée au State Law Office (SLO), Me Vediyanee Pudaruth, dans l’affidavit qu’elle a juré au nom du DPP, a rappelé que le 14 août 2010 Samedi Plus avait publié en première page un article, accompagné de la photo du chef juge Bernard Sik Yuen, sur fond d’un bâtiment portant le logo de la Barclays, dont le titre était : « Scandale Barclays Leasing – Dev Hurnam réclame la prison pour le chef juge. » Selon l’avouée, le journal « gave extensive coverage to the said alleged “scandale” in its inside pages by dedicating an editorial, several articles and an interview of Dev Hurnam thereto ».
Elle avait trouvé que cet éditorial, lorsqu’il est lu dans son intégralité, a pour but de semer le doute sur l’intégrité du chef juge. La défense a soutenu, pour sa part, que la publication de cet article relevait de l’intérêt public et ne faisait que reprendre ce qui avait été dit sur une radio privée.
Le juge Matadeen a finalement retenu les arguments de la poursuite et a ainsi condamné le rédacteur en chef de Samedi Plus à trois mois de prison pour outrage à la cour.
Dans l’entourage du journaliste mis en cause, on évoque avec insistance qu’un appel sera fait contre ce jugement.