Le ministre de la Santé Lormus Bundhoo et les députées de la circonscription N°16 Sheila Bappoo et Stéphanie Anquetil ont procédé à l’ouverture d’une mediclinic temporaire ce matin à Floréal. Dans leurs discours de circonstance, les ministres Bappoo et Bundhoo ont soutenu que « cela n’a rien à voir avec l’arrivée des élections municipales ». « On ne peut faire de la politique en utilisant la maladie des gens », ont-ils lancé.
Le projet d’ouvrir une mediclinic temporaire à Floréal remonterait à 2011, indiquent Lormus Bundhoo, Sheila Bappoo et Stéphanie Anquetil. Selon le ministre de la Santé, la fermeture de l’ancien centre de santé de la localité fait suite aux recommandations des ingénieurs du ministère des Infrastructures publiques. Le bâtiment était « a potential hazard » pour ceux qui le fréquentaient, soulignent les trois intervenants.
Par conséquent, la ministre de la Santé d’alors, Maya Hanoomanjee du MSM, avait décidé de fermer le centre. Les quelque 14 500 habitants de la région – Floréal, Cité-Mangalkhan, Cité-l’Oiseau, Engrais-Martial – devaient alors se rendre soit à l’hôpital Victoria soit au centre de santé de Castel. Sheila Bappoo et Stéphanie Anquetil déplorent cependant que cette décision ait été prise sans qu’elles n’en soient informées.
Pendant presque deux ans, ajoute Lormus Bundhoo, ces deux députées de la circonscription N°16 ainsi que la troisième, Françoise Labelle du MMM, ont lutté pour que ce projet se concrétise. Avec le soutien du ministre de la Santé et ayant repéré le bâtiment qui abritait jusqu’ici des architectes du ministère des Infrastructures publiques, elles ont approché le ministre de tutelle, Anil Baichoo. Après l’aval du Premier ministre Navin Ramgoolam, les lieux ont été transformés en centre de santé.
« Cela n’a rien à voir avec l’arrivée des élections municipales », soutient Sheila Bappoo, qui annonce la construction d’un nouveau centre à la place de l’ancien. Pour sa part, Lormus Bundhoo déclare que la superficie du terrain, qui a doublé après négociation avec le ministère des Infrastructures publiques, sera de 4 005 m2. Remerciant le personnel de Santé pour le travail accompli, Sheila Bappoo lui a demandé de considérer le fait d’assurer un service jusqu’à 18 h.
Lormus Bundhoo devait par ailleurs préciser que le centre en question est opérationnel depuis le 8 octobre. De nombreux autres centres ont commencé à opérer même s’il n’y avait pas eu d’ouverture officielle. Il cite aussi l’hôpital Jeetoo qui opère normalement depuis un mois et demi, alors qu’une partie des unités fonctionnait déjà depuis sept mois.
« On ne peut pas faire de la politique sur la santé des gens », devait lancer Lormus Bundhoo. « Si nou ti move, nou ti pou fer li la veil writ election… » dit le ministre. Il ajoute que la mediclinic de Montagne-Longue attend également son inauguration officielle. Chose qu’il ne peut faire dans l’immédiat en l’absence de la députée Kalyanee Juggoo. Toutefois, précise-t-il, si « writ fini sorti pa pou kapav fer li ».