C’est devant un parterre d’invités composé essentiellement des membres du mouvement sportif réunionnais et des responsables de l’État français, dont le sous-préfet Roland Boillot et des représentants du Département et de la Région que s’est ouverte ce matin la première réunion du Cij dans le cadre de l’organisation des 9es Jeux des îles de l’océan Indien à La Réunion en 2015.
Plusieurs discours ont marqué cette cérémonie d’ouverture qui, comme le veut la coutume, a été très sobre. Mais celui de Jean-Michel Brun, vice-président du Cros Réunion, a eu le mérite d’attirer l’attention tant par les propos que par le ton théâtral.
« Le sport fait partie de notre ADN. Le sport à La Réunion est une affaire de tout le monde, car nos sommes une force et une énergie qui motive. Les Jeux des îles vont au-delà d’une affaire purement sportive. Les Jeux des îles ont la particularité de rassembler et d’unir les peuples de l’océan Indien, et cette mission, nous sommes encore une fois disposés à l’accomplir en 2015 », a notamment soutenu le vice-président du Cros et organisme responsable des 9es JIOI.
Le discours de Jean-François Beaulieu annonce déjà la fin de son mandat. Il a évoqué son bilan à la tête du Cij ces quatre dernières années et a parlé des secteurs qui ont besoin d’être renforcés pour assurer non seulement la pérennité des Jeux mais aussi la mouvance qui a été créée autour de ce rendez-vous sportif.
Patrick Jean-Louis
(de La Réunion)