Six Mauriciens, par l’intermédiaire de l’Overseas Education Centre, s’envoleront bientôt pour des études à l’université de Brunel à Londres, Angleterre. Parmi, un boursier de l’État qui vient d’obtenir son 1st Class en Electronic Engineering à l’University de Maurice. Lors d’une récente rencontre avec les alumnis de l’institution britannique, ces jeunes ont eu l’occasion de discuter des opportunités qui s’y présentent. Au Mauricien, Dorish Chitson, directrice de l’OVEC, explique que l’Université de Brunel attire beaucoup d’étudiants en raison du programme de stage qu’elle offre.
Cet événement, organisé au siège d’Audi Zentrum à Réduit, a été l’occasion pour ces jeunes et leurs parents de rencontrer les représentants d’OVEC, d’anciens étudiants ayant étudié à Brunel University ainsi que le premier alumni mauricien de l’Université de Brunel, Philip Ah Chuen, le directeur d’ABC Motors. Lors de cette rencontre ces derniers ont fait part de leur expérience ainsi que des différentes opportunités d’étudier à Brunel ; bien que ce campus se situe à Londres, les coûts sont moindres que les autres universités londoniennes, apprend-on. Ils leur ont prodigué quelques conseils pratiques pour qu’ils puissent profiter au maximum de leur vie d’étudiant à Brunel.
L’institution se trouve à quelques minutes de l’aéroport Heathrow et dispose de plusieurs facilités se trouvant sur le campus pour éviter que les étudiants aient à dépenser beaucoup en frais de transport. Outre le côté académique, elle est dotée de plusieurs facilités sportives et offre aux jeunes plusieurs opportunités pour s’épanouir dans d’autres domaines tels que l’art et la musique. L’université de Brunel est très réputée pour ces concerts et son fameux art festival. Par ailleurs, comme l’a expliqué Dorish Chitson, l’Université de Brunel est l’une des rares institutions britanniques dotée d’un career centre et qui offre aux étudiants des stages payants dans des firmes britanniques durant leurs études. D’ailleurs, souligne-t-elle, c’est l’une des raisons qui motivent les jeunes à postuler pour une place dans cette institution.
Parmi ces jeunes présents à la rencontre avec les alumnis, l’on retrouve Kevin Zibran Heetun ancien étudiant d’Electronic Engineering à l’Université de Maurice. Après avoir décroché un First Class, Kevin Zibran Heetun décide de poursuivre avec son master. Elle contacte alors l’Overseas Education Centre dont le siège est situé à Moka pour s’enquérir des opportunités dans le domaine qu’il souhaite faire carrière. Le jeune homme obtient en même temps le full scholarship de l’État et décide de s’inscrire à l’Université de Brunel où il fera son master en Sustainable Electrical Engineering. L’ancien étudiant de l’UOM estime qu’avec le concept de Maurice Ile Durable que compte développer le gouvernement, ce secteur sera bientôt en grande demande et il compte y apporter son expertise une fois rentré au pays. Les autres jeunes, à savoir Talia Dundhoo, compte poursuivre des études en International Politics. Elle souhaite faire carrière dans le domaine de la diplomatie et travailler pour les Nations unies. Comme plusieurs autres jeunes, c’est l’opportunité de faire des stages dans des firmes britanniques qui l’attire le plus à l’Université de Brunel. Ces jeunes s’envoleront ainsi dans quelques jours pour Londres où les cours débutent vers la mi-septembre.
À noter que l’université de Brunel a été classée 47e du Royaume-Uni par le Times en 2011. Chaque année, son campus accueille près de 15 000 étudiants de près de 100 pays différents. L’université maintient ses installations aux dernières normes technologiques, permettant à tous ses étudiants d’accéder à tout ce dont ils ont besoin.