La société Oy King Sar Chan Society, société chinoise représentant les familles Chan à Maurice, a honoré deux lauréats aux examens du HSC (2012) issus de ce clan : Cédric Ho Tiu, classé 1er en Physique au niveau mondial (Outstanding Cambridge Learner Awards) et Kimberley Chan Ah Song. C’était dimanche dernier à Port-Louis. Outre Cédric Ho Tiu, 9 autres Mauriciens ayant pris part aux derniers examens du HSC se sont vu conférer le titre de Top in the World A Level pour l’année 2012.
Ancienne élève du collège Lorette de Port-Louis, puis du Queen Elizabeth College, Kimberley Chan Ah-Song a décroché une bourse dans la filière “Sciences”. C’est au Canada que la lauréate s’envolera bientôt pour des études d’ingénierie. Quant à Cédric Ho Tiu, ancien élève de la SSS de Bell-Village, ensuite du Collège du Saint-Esprit, ayant décroché la bourse SSR, il s’envolera l’an prochain pour des études de médecine en Angleterre. Le Cambridge Outstanding Achiever Awards étant cette année à sa septième édition, Cédric Ho Tiu est le premier élève du Collège du Saint-Esprit à se voir conférer ce titre de Top in the World A Level en Physique. Neuf autres Mauriciens se sont vu conférer ce titre dans d’autres matières cette année (voir hors-texte).
En effet, chaque année, depuis sept ans, l’University of Cambridge International Examinations confère les Outstanding Cambridge Learner Awards aux candidats du Cambridge 0, AS et A Levels à travers le monde. Les candidats mauriciens sont en compétition avec d’autres jeunes de leur âge dans plus de 50 pays. « Students who gain top grades can rightly be proud of their achievement and confident that good grades will be welcomed by some of the most prestigious universities and employers around the world », indique l’University of Cambridge International Examinations.
Fondée en 1945, la société Oy King Sar Chan, qui célébrera bientôt ses 70 ans, a pour principale mission de venir en aide aux plus nécessiteux du clan “Chan”. Elle a aussi pour objectif de promouvoir le mieux-être des membres des familles concernées à travers des activités et des loisirs. Elle se donne d’autre part pour tâche de conserver des liens de coopération avec les “Chan” d’outremer et de raffermir les liens ancestraux avec la Chine.
Lors de la réception de dimanche dernier, les invités d’honneur devaient souligner « la prouesse intellectuelle » des deux lauréats à l’honneur tout en les encourageant à prendre le meilleur de l’université où ils iront. Ils ont par ailleurs été invités à revenir à Maurice « pour faire avancer le pays ».