À 3 h ce matin, des autobus en stationnement à la rue Ducray à Sainte-Croix, en marge du Pèlerinage du Père Laval, ont été saccagés par des gangs organisés. Quatre véhicules – trois appartenant à United Bus Service (UBS) et un à un opérateur individuel – ont été endommagés et des cas ont été rapportés au poste de police d’Abercrombie. D’autres informations recueillies de sources officieuses font état de cas de vol avec violence sur des pèlerins. À ce matin, aucune confirmation officielle n’était cependant disponible aux Casernes centrales.
Les chauffeurs des quatre bus ciblés par les gangs ont consigné des dépositions à la police pour faire état des détails de ces incidents survenus vers les 3 h à la rue Ducray, transformée en gare routière temporaire pour les pèlerins se rendant aux cérémonies religieuses au tombeau du Père Laval dans la nuit d’hier à ce matin. Le fait le plus curieux reste que malgré un déploiement policier, les suspects ont pu s’attaquer à ces quatre véhicules.
Dans les quatre cas, les attaques contre les autobus ont été commises par des groupes, dont le nombre varie entre 30 et 75, et armés de barres de fer, entre autres. Dans le premier cas, un chauffeur d’UBS souligne qu’à un certain moment, un groupe d’une trentaine d’énergumènes, armés de barres de fer, de pierres et de bâtons, a foncé sur son véhicule, immatriculé 1912 JU 03, dont le côté droit a été endommagé.
Même scénario pour la deuxième attaque sur le bus immatriculé 3396 JU 10. Cette fois, le nombre d’agresseurs est estimé à 75 avec des panneaux de vitre endommagés. Dans les deux autres cas, soit les bus 4302 OC 97 et 61 JN 97, d’importants dégâts ont été causés aux cabines des chauffeurs.
La police a ouvert une enquête en vue d’interpeller les membres de ces gangs.