La Blue Marlin Fishing Competition qui s’est tenue dimanche dernier a vu la victoire d’Eric de Spéville. Ce dernier a pêché un marlin de 437 livres sur le bateau Tomahawk. Il obtient, du coup, son ticket pour représenter le pays à la prestigieuse South Indian Ocean Billfish Competition (SIOBC), prévue du 4 au 11 février 2012 chez nous.
Cette compétition de pêche au gros—organisée par Le Morne Anglers Club et parrainée par le groupe Phoenix Beverages, à travers sa marque Blue Marlin—avait réuni 136 pêcheurs répartis sur 36 bateaux. La prise d’Eric de Spéville s’est avérée la plus grosse de la journée. Marc Lagane qui se trouvait sur le bateau McGyver a pris la deuxième place grâce à un marlin de 289 livres. Gérard Merle, sur Irish, a complété le podium avec cette prise de 243 livres.
Eric de Spéville côtoiera, ainsi, les meilleurs en février prochain lors de la South Indian Ocean Billfish Competition. Un rendez-vous international qui réunira un nombre record de participants. Quinze équipes étrangères sont attendues à Maurice dont celles de la Russie, du Danemark, de la Finlande, d’Angleterre, de France, d’Ukraine, d’Afrique du Sud ou encore de la Zambie.
La SIOBC est née d’un désir d’organiser une compétition amicale entre différents clubs de pêcheurs à Maurice. Mais face aux difficultés à rassembler tout le monde, les organisateurs décident d’ouvrir les compétitions aux participants internationaux. En 2000, le Club Mandarin de Hong Kong fut le premier gagnant. Six équipes y avaient alors participé. Douze équipes étaient présentes en février dernier pour l’édition 2011. La victoire était revenue l’équipe danoise des Vikings.
Si, à Maurice, il n’existe pas de fédération reconnue pour la pêche au gros, la SIOBC s’alignera, comme chaque année, selon les règlements établis et suivis par de la International Game Fishing Association (IGFA). De ce fait, si jamais un record du monde est établi durant la compétition, il sera reconnu et homologué. Il faut savoir que plusieurs records du monde ont déjà été établis à Maurice, c’est d’ailleurs le Mauricien Bruno de Ravel qui détient le record du monde de la plus grosse prise de Bonite Skipjack, et ce depuis 30 ans.