Des artistes membres de la Mauritius Society of Authors (MASA) qui attendent vainement le paiement des royalties promis depuis vendredi dernier envisagent d’occuper les locaux de la société cet après-midi. « Nous ne bougerons pas d’ici tant que nous n’aurons pas notre argent », ont-ils laissé entendre. Selon eux, la direction de la MASA est en train de les « mener en bateau », tant il y a des contradictions entre le communiqué émis jeudi dernier et les explications verbales de l’officier en charge.
Le ton est monté d’un cran à la MASA aujourd’hui. Des artistes ont exprimé leur ras le bol, après le communiqué de jeudi dernier annonçant que « l’exercice de répartition a été complété le jeudi 27 juin. »
À ce jour, beaucoup d’artistes disent avoir attendu en vain le fameux chèque mis à la poste. En prenant connaissance du communiqué, Sylvain Kaleecharan, interprète du morceau à succès Fam la zenes, s’est précipité à la MASA. « Je les ai prévenus que j’avais changé d’adresse. Le directeur m’a alors dit que mon argent serait versé à mon compte bancaire lundi dernier. J’ai vérifié mon compte à plusieurs reprises, mais je n’ai rien reçu à ce jour », explique-t-il.
Sylvain Kaleecharan dit son intention de camper dans les locaux de la MASA jusqu’à ce qu’il ait satisfaction. Un deuxième groupe d’artistes composé de Dalon, Clarel Armel et Dr Boyzini, entre autres, compte le rejoindre. Ces derniers se sont aujourd’hui rendus à des stations de radio pour vérifier si leurs bases de données étaient incomplètes, comme le soutient la MASA, mais les responsables ont affirmé le contraire.