La compagnie aérienne d’hélicoptères de la Réunion, Corail Hélicoptères, s’implante chez nous avec un premier appareil arrivé en mars dernier. La société, qui est la dernière venue dans le ciel touristique mauricien, compte proposer ses services et expertises et souhaite aussi rayonner sur l’île avec un deuxième hélicoptère dont l’arrivée est prévue pour le mois de juin.
À partir de sa base principale située à Triolet ou sur les héliports de nos hôtels, l’opérateur proposera des transferts aéroport-hôtels et des survols touristiques à bord de son Airbus AS355N bimoteur qui forme la flotte de la compagnie. Selon les fondateurs et directeurs de l’entrepris, Fabrice Lourme et Alfred Chane Pane, lors d’une rencontre avec la presse jeudi au Clos St Louis, à Pailles, cet hélicoptère de type écureuil est l’un des plus performants et fiables au monde, pouvant transporter jusqu’à six passagers, dont le pilote. Créée en 2004, Corail Hélicoptères compte une flotte de 10 hélicoptères. A la carte : des vols privés (transit) et touristiques, mais aussi la possibilité de réaliser des prises de vues aériennes ou encore des travaux aériens, soit le transport de personnel ou de matériel dans des endroits difficiles d’accès.
« Le potentiel du marché local pour ce genre de service est indéniable », avance Megan Veerasamy, directeur de Corail Hélicoptères à Maurice : « L’Ile de la Réunion accueille 400 000 touristes chaque année, et Corail Hélicoptères fait voler en moyenne 35 000 personnes par an. Maurice reçoit, elle, plus d’un million de visiteurs chaque année. D’où l’intérêt d’y proposer un nouveau moyen de déplacement qui allie rapidité, confort et sécurité ».
Ce jour-là, Megan Veerasamy, Fabrice Lourme et Alfred Chane Pane nous ont conviés à bord de leur récent AS355N bimoteur pour survoler les environs de Pailles et de Moka. Voici quelques clichés pris sur le vif à vol d’hélicoptère.