Les spectateurs ont fait un triomphe aux compositeurs et chanteurs indienshier soir, au centre Swami Vivekananda à Pailles. Ils se sont laissés envoûter par la voix chaude et le talent indéniable de Salim Merchant qui dès son entrée en scène aux alentours de 20h45 a conquis le public avec Hai Khudah. Il avait trouvé la formule idéale pour gagner la foule à sa cause avec Ki Position Maurice sur les airs de Aashayein.
Les spectateurs se sont laissés transportés, électrisés par la prestation sur scène et la parfaite communion de Salim et de Sulaiman avec le public et le charisme des musiciens. Sulaiman avec Kurbaan Huwa et Ishq de Student of the Year a donné la pleine mesure de son talent en alternant les chansons les plus rythmées de Chak De India et de Kurbaan.
Lorsque Benny Dayal, le chouchou du public, apparait sur scène coiffé d’un chapeau feutre, la foule se déchaine avec Baltameez Dil, le hit du moment et Tarkeebein de Band Baja Baraat qu’il a interprété en duo avec Salim Merchant.
Quand les lasers multicolores balaient la scène et quand les musiciens attaquent l’intro, Salim au clavier et Aslam à la flûte, le concert prend une allure infernale avec les notes de Shukran Allah de Kurbaan.
Shraddha Pandit, rayonnante dans une mini-jupe noire a fait monter la température avec Yeh Halkat Jawani de Heroine. Le public se laisse aller à ce mélange de communion et de bonheur absolu. Shraddha Pandit possède un talent indéniable pour les mélodies raffinées. D’une énergie débordante avec sa voix riche et mélodieuse, elle a eu droit à des applaudissements nourris de la foule.
Shadaab Faridi, le beau gosse au visage d’ange affichait une forme splendide et a interprété en duo avec Sulaiman la chanson titre de Rab Ne Bana Di Jodi. Organisé par Ornate (Mauritius) le concert a été à la hauteur des espérances.