Le sixième Salon de l’Entreprise organisé par la Small and Medium Enterprises Development Authority (SMEDA) a ouvert ses portes jeudi au Centre Swami Vivekananda, Pailles. Lors de l’ouverture Jim Seetaram, ministre du Business, des Entreprises et des Coopératives, a annoncé le lancement prochain d’un plan de certification ISO pour aider les PME à améliorer la qualité de leurs produits. Le Salon restera ouvert jusqu’à demain dimanche 4 septembre.
Plus d’une centaine de PME participent à ce salon, représentant des secteurs comme le textile, l’habillement, l’ameublement, la décoration intérieure, l’agroalimentaire, l’informatique et l’artisanat. Outre la partie expo-vente, ont lieu des conférences, alors que des représentants de grandes firmes viennent partager leur expertise. Ce salon s’articule autour de quatre axes : foire commerciale, centre d’information pour les entrepreneurs, conférences et ateliers pour promouvoir le business-matching. Les PME peuvent également grâce à la SMEDA s’enregistrer sur le net afin de promouvoir en ligne leurs produits. « Le Salon de l’Entreprise est une plate-forme idéale pour regrouper divers artisans. À travers ce genre d’événements, ils ont la possibilité de se faire connaître et d’écouler leurs produits », indique Jim Seetaram. Ce dernier veut faciliter l’accès des PME au marché local, régional et inter-régional et augmenter l’espace industriel, mais en respectant des normes. D’où le lancement d’un plan de certification ISO pour les PME. La SMEDA, de son côté, s’engage à être encore plus proche des PME. Pour Indranee Seebun, Managing Director de la SMEDA, cet organisme est une des plus grandes forces de notre économie. « PME représente bann piliers économie, li important ki le gouvernement encadré zot bien pou zot kapav augmente zot chiffres d’affaires et pou ki zot kapav vine avek bann produits de qualité à valeur ajouté ki pou idéal pas selman pou le marché local mais aussi pou le marché international. »
À la rencontre des artisans
De stand en stand, notre attention s’est portée en premier lieu sur les créations en noix de coco, qui accrochent le regard. Des cocos travaillés à la main par un Indien installé à Maurice depuis plusieurs années, Justin Fernando Palamandadige. Il a commencé par façonner des singes. Il cisèle les formes qu’il veut leur donner à partir de son imagination. « Ce sont les singes qui m’ont inspiré, je les ai façonnés dans la noix et je leur ai donné des attitudes drôles, comme ce singe fumant une cigarette. » Justin Fernando façonne dans la même matière des têtes d’homme. Si vous voulez vous tirer un portrait… à la noix de coco, vous avez jusqu’au 4 septembre pour vous rendre au Centre Swami Vivekananda, Pailles.
Helena Talbot, elle, surprend avec ses bijoux faits avec du papier recyclé, des boîtes de conserve, de la céramique, entre autres… « Ce sont des produits éco qui vont de pair avec la préservation de l’environnement. » Le stand d’Henriette Lam Shang Leen, créatrice de bijoux personnalisés, est aussi une invitation à découvrir des bijoux en swarovski qu’elle travaille en leur donnant des formes comme cette magnifique libellule tout en cristal. Dharmen Isari, de YMD Orchida Ltd, a choisi de se lancer dans la culture des orchidées : « Cela fait sept ans que je suis dans ce domaine et il existe différents coloris d’orchidées qui sont faciles à entretenir. »
Fait intéressant, les entrepreneurs ne se limitent pas à la filière de l’artisanat. Ainsi Sajeeda Chuttun d’Aroma Care a choisi de se lancer dans l’aromathérapie. Ce Salon de l’Entreprise fait aussi de la place aux entrepreneurs de Rodrigues. Ourite sec, saucisses, piments, tourte rodriguaise, autant de produits à découvrir. À noter que le Salon de l’Entreprise sera ouvert jusqu’au 4 septembre de 10 h à 18 h et que des navettes gratuites sont à la disposition du public.