Rs 65 millions. Tel est le montant de l’économie faite par le gouvernement sur l’achat de papier cette année, a révélé mercredi le ministre de la Fonction publique Sutyadeo Moutia. C’était lors du lancement de l’édition 2013 du Public Service Excellence Award au Sir H. Vaghjee Memorial Hall, à Port-Louis.
« La Fonction publique est une grande consommatrice de papier. Nous avons essayé de réduire la quantité que nous utilisons et nous souhaitons devenir un “paperless government”. Cela prendra cependant un peu de temps, car, dans le court terme, nous ne disposons pas encore de la technologie requise. Le gouvernement donne toutefois un signal très fort dans cette direction avec l’introduction de “phablette” à l’Assemblée nationale. Cette année, le gouvernement a démontré sa détermination à aller dans cette direction et nous avons économisé Rs 65 millions sur le coût du papier », a révélé le ministre de la Fonction publique Sutyadeo Moutia devant un Sir H. Vaghjee Memorial Hall composé de fonctionnaires, tous grades confondus. Il procédait au lancement de l’édition 2013 Public Service Excellence Award (PSEA).
Lancé pour la toute première fois en octobre 2006, le PSEA a, pour principal objectif, de reconnaître l’excellence et l’innovation et de mettre l’accent sur l’importance des organisations gouvernementales dans le développement d’un service public de qualité. De plus, la compétition motive les fonctionnaires à adopter des mesures pour relever des défis au quotidien et de promouvoir un service public performant, réceptif et responsable.
Parlant de l’édition 2013 du PSEA, qui a pour thème « Maurice-Île-Durable – Adoption of modernized methods for a green Civil Service », Sutyadeo Moutia a affirmé que son ministère invitent les ministères, départements et agences du gouvernement à adopter des pratiques écologiques, lesquelles seront quantifiées à la fin du concours. « Il doit y avoir plusieurs manières de rendre une organisation durable et écologique », a-t-il ajouté. « Je pense ici à des pratiques écologiques dans les domaines de la consommation de papier ou de la consommation d’énergie, ou même à des appels d’offres durables (“green procurement”). Les résultats doivent être visibles en termes de quantités, d’unités et de coûts diminuant par rapport à la consommation de biens ou de services et/ou par rapport à la satisfaction grandissante de la part des clients, internes et externes », a-t-il élaboré.
Sutyadeo Moutia a ensuite exhorté les fonctionnaires à pratiquer les principes écologiques du projet MID. « Je laisse à chacune de vos organisations le soin de déterminer vos priorités et les processus appropriés en fonction de vos besoins spécifiques. Car le moyen le plus efficace de promouvoir une Fonction publique durable est à travers la mise en oeuvre d’une pratique écologique commune », a-t-il conseillé.
Invitant les ministères, départements et agences du gouvernement à participer au PSEA, le ministre a expliqué que ce concours cadre avec la vision du gouvernement d’une Fonction publique moderne et efficace. « D’année en année, le PSEA s’est affirmé comme un outil très motivant sur la route de l’excellence dans le service au public », termine-t-il.