C’est dans la grande joie que les chrétiens du monde entier et de Maurice entonneront l’alléluia en ce dimanche de Pâques pour célébrer la résurrection du Christ après les 40 jours de carême. Principale fête du calendrier liturgique de l’ensemble des dénominations chrétiennes, la fête chrétienne de Pâques qui est le prolongement de la Pâque juive célèbre la double libération du genre humain de l’esclavage de la mort et du péché.
La résurrection du Christ constitue le fondement même de la foi chrétienne.  » (…) si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est vide et vide aussi votre foi », déclare, ainsi, Saint Paul dans sa première Lettre aux Corinthiens. Comme pour bien insister que Pâques était, d’abord, pour les chrétiens la célébration de leur foi en Dieu, les lectures d’hier soir pour la Veillée pascale chez les catholiques comprenaient, notamment, l’épisode du sacrifice d’Isaac tiré du Livre de la Genèse dans l’Ancient Testament. Isaac, le fils unique que le patriarche, Abraham, « Père des Croyants », était disposé de sacrifier par obéissance à Dieu. La Bible raconte que Dieu, en fait, ne voulait que mettre à l’épreuve la foi d’Abraham. Et l’enfant bien aimé fut, finalement, épargné.
« Heureux ceux qui croient sans avoir vu », dira Jésus à Thomas l’incrédule qui avait demandé à voir avant de croire à la résurrection. Saint Luc rapporte dans son Évangile que le Christ avait, pourtant, dit ce qui suit quand il était, encore, en Galilée : « Il faut que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et que, le troisième jour, il ressuscite. » Le même Saint Luc rapporte aussi dans son Evangile qu’après le drame de la crucifixion et de la mort de Jésus, les deux disciples désemparés d’Emmaüs seront, eux aussi, « lents à croire » à sa résurrection.
Pour les chrétiens, la fête de Pâques est, par ailleurs, le prolongement de la Pâque juive qui célèbre la libération du peuple hébreux, sous la conduite de Moïse, de l’esclavage en Egypte. Comme la Pâque juive qui commémore le passage de la mer des fils d’Israël fuyant leurs bourreaux égyptiens en route pour la Terre Promise, la fête chrétienne de Pâques célèbre le passage du Christ de la mort à la vie. Pour les chrétiens, cette fête célèbre la double libération de l’Humanité de l’esclavage de la mort et du péché.
Dans l’ensemble des églises, ce dimanche, les fidèles seront particulièrement nombreux pour assister aux messes pascales. Sur des chaînes télé satélitaires, le nouveau pape François donnera sa bénédiction Urbi et Orbi à 14h00 alors que sur MBC 1, l’évêque de Port-Louis, Mgr Maurice Piat, adressera son message de Pâques à 20h10. Suivra une émission spéciale avec, notamment, la participation du père Patrick Fabien, spécialiste des Écritures Saintes.