LAURENCE GOMEZ

30 après Jean Paul II, notre île a eu la grâce d’être à nouveau visitée par Le Seigneur par l’intermédiaire de Notre Saint Père François. Une grâce pour moi d’avoir pu assister à cet événement extraordinaire. J’ai quitté Grand-Baie la veille, j’ai logé chez un habitant de Port-Louis, un protestant que je ne connaissais pas mais qui a ouvert les portes de sa maison pour nous accueillir, mes trois amies de La Réunion et moi. À 4h du matin, bravant la pluie et le froid, nous étions devant l’entrée de Marie Reine de La Paix. Vers 10h15, Notre Saint Père avait à peine posé les pieds sur Maurice qu’une pluie de bénédiction tombait déjà sur tout le peuple mauricien. On était tous en pleurs : des larmes de joie, de bonheur… On peinait à croire que ce jour était enfin arrivé et que nous étions là. Les mots « Joie » et « Allégresse » sont trop faibles pour exprimer notre ressenti. Une très belle organisation a permis que cet événement se passe dans d’excellentes conditions. Le lendemain, notre Pape était déjà reparti chez lui que je n’arrivais même pas à reprendre une vie normale. L’impression d’une visite de toute la cour céleste sur La Terre. Le Seigneur est vraiment venu nous visiter, il était là sur cette colline comme il y a plus de 2 000 ans et nous avons vécu un vrai miracle. Il est venu frapper à notre porte pour nous donner un avant-goût de ce qui nous attend chez notre papa du Ciel ! Une journée qui restera à jamais gravée dans mon cœur ! Viva el papa!