Jano Couacaud est un grand voyageur qui a parcouru le monde pendant près de 30 ans. Il a aussi véçu hors de Maurce. Sa passion pour la photographie s’est révélée au fil de ses différents voyages. A son retour à Maurice il y a 5 ans, il a posé un regard nouveau sur son île, source d’inspiration et de réflexion. Jano Couacaud a vécu à l’étranger pendant près de 30 ans.  A son retour à Maurice, il y a 5 ans, il posa un regard nouveau sur son île et proposé des expositions de ses photographies. Il a concilié photojournalisme et démarche artistique avec Bord La Mer (exposition de 26 photographies de lui à la Galerie IBL) et établi des ponts entre le documentaire et le travail d’auteur. L’iconographie du travail des dockers sur les quais, leur souffrance, les pertes d’emplois avec l’arrivée du terminal du sucre en vrac en 1980 inspirait le travail du photographe mauricien. 30 ans après son reportage photo sur les « debarder » et la parution d’un livre en juin 1980, Bord La Mer (The Port Louis Harbour and Dock Worker’s Union), Couacaud revient avec Ile Maurice, l’âge de pierre, un travail artistique qu’il poursuit en s’inspirant de la matrice de l’île : le basalte. « De cet éclat de lave en plein océan, un pays est né et a été construit. » C’est l’histoire, la culture et la vie au quotidien à Maurice que Jano Couacaud a fixé sur image. Son nouveau livre se présente comme un voyage dans un pays  avec des lieux inexplorés, encore vierges du regard des gens. Ce livre est une invitation à une promenade à travers Maurice sous un angle original, encore jamais exploré. Les textes qui accompagnent les photos sont parfois historiques, souvent humoristiques ou tendres, et sont accompagnés de légendes précises sur les lieux, nous dit-on.
Jean-Pierre Lenoir a rédigé la préface de ce livre de 232 pages, qui présente 220 photos en couleur, accompagnées de textes bilingues français et anglais. Format 33cm x 28 cm. Couverture cartonnée, avec jaquette et rabat.
En vente dans les librairies à Rs 1650, il est proposé en souscription à Rs 1450 sur commande à L’Atelier Littéraire, 12 rue St Louis — Port-Louis.
Les premiers exemplaires seront disponibles à la librairie à partir du 1er décembre.