Le consortium Suzlon-Padgreen, qui a entre le mains sa Letter of Intent depuis février dernier pour l’installation d’un parc de 14 éoliennes à Plaine-Sophie, à proximité de Grand-Bassin, s’engage, dès demain et jusqu’à mardi, dans les dernières négociations avec la signature de l’Energy Supply and Purchase Agreement (ESPA). Un précieux sésame qui permettra au consortium d’être dans le vif du sujet par rapport au premier parc éolien qui verra le jour à Maurice à Plaine-Sophie.
Selon les informations de Week-End, le Negotiation Panel du Central Electricity Board (CEB), présidé par S. Mukoon, sera soutenu par son consultant CRISIL et de ses hommes de loi dans cette négociation cruciale. Alors que le consortium Suzlon-Padgreen aura à ses côtés les hommes de Ravind Chetty Chambers pour ce qu’on appelle la toute dernière étape avant la signature entre les deux parties de l’ESPA. C’est, en fait, un document qui établit les conditions liant les parties concernées pour la production et la vente de la production 29,4 mégawatts d’électricité et qui sera déversé sur la station d’Henrietta.
Dans le camp de Suzlon-Padgreen qui compte investir quelque Rs 2 milliards dans la construction de ce parc de 14 éoliennes, la confiance est plus que jamais de mise. « Jusqu’à présent, toutes les négociations se sont déroulées dans un bon esprit et dans le respect des partenaires. Certes, c’est un peu stressant puisqu’il s’agit des dernières négociations. Cependant, nous sommes confiants qu’au final nous signerons notre contrat ESPA avec le CEB », dit un des prometteurs de ce projet.
Ce n’est qu’après la signature de l’ESPA entre le CEB et le consortium Suzlon-Padgreen que les choses vont s’accélerer, selon le calendrier déjà établi par les autorités. En septembre prochain, sera signé le contrat pour le Land Lease Agreement avec le ministère des Terres et du Logement. Alors que le Environment Impact Assessment (EIA) Permit doit être obtenu du ministère de l’Environnement en décembre. Ensuite, ce sera l’étape de « finalise design of wind farm and approval of materials », lesquels seront installés à Plaine-Sophie.
La compagnie Suzlon, actuellement le No 3 mondial de la production d’équipement pour les énergies vertes, a opté pour 14 turbines éoliennes de 90 mètres de hauteur avec des pales de 50 mètres. La mobilisation sur le site de Plaine-Sophie doit débuter en mars 2013, alors que les premiers tests devraient commencer à partir d’août 2014.