Catherine Giraud est une bourlingueuse amoureuse de voyages, de la déco et de l’artisanat. Dans sa boutique établie depuis une vingtaine d’années à Maurice, elle propose une impressionnante variété de produits finement sélectionnés aux quatre coins du monde, qui vont du patchwork, de la literie, du textile jusqu’aux meubles et aux objets de décoration. Pour elle, chaque objet a une histoire, anime et fait l’âme d’une maison.
«Ce qui me plaît dans l’artisanat, c’est les êtres humains et leurs créations, qui ont une âme»
Ses objets artisanaux proviennent de partout dans le monde, de l’Europe jusqu’à l’Asie en passant par l’Amérique du Sud. À Maurice, la propriétaire de Macumba, Catherine Giraud, propose quatre points de vente, au Caudan, au Ruisseau Créole à Rivière-Noire, et deux autres à Grand-Baie. Catherine Giraud est une bourlingueuse amoureuse de la déco, dit-elle. Avant d’ouvrir sa première boutique il y une vingtaine d’années, elle a vécu dans plusieurs pays : «J’avais 23 ans quand j’ai posé ma malle au Brésil. J’ai l’âme aventurière et je n’ai jamais eu peur de découvrir un pays seule. J’ai vécu dans plusieurs pays pendant une dizaine d’années, dont le Brésil, les Caraïbes, la France», dit la businesswoman.
Son goût prononcé pour la spiritualité et la beauté des choses l’ont conduite à voyager et à dénicher de beaux produits, parfois uniques. Et le désir de voyager est toujours accompagné du souhait de rencontrer des gens et de comprendre leurs réalités. «J’ai étudié la culture de chaque pays. Comment elle s’exprime à travers l’art et l’artisanat. Ce qui me plaît dans l’artisanat, ce sont les êtres humains, les ouvriers, et les pièces qu’ils produisent qui, pour moi, ont une âme», explique-t-elle.
Lorsqu’elle se rend en Asie, elle aime chiner à bicyclette à la recherche de la pièce rare. «Je mets beaucoup d’énergie et de patience dans la recherche de mes produits», dit-elle. À Grand-Baie, à la route Vingt Pieds, cet espace de 300m2 ouvert il y a un an, est imprégnée de sérénité. «Je suis très sensible aux énergies », dit-elle. C’est en 2012 qu’est née cette boutique de décoration, que Catherine Giraud qualifie comme étant une «boutique with a soul». Lumineuse, spacieuse, les objets disposés dans un ordre parfait, la boutique propose du mobilier actuel, design et épuré. Une collection diverse qui fera le bouheur de ceux qui sont amateurs de beaux meubles.
Ici, c’est le bois qui domine : on retrouve les liens avec la nature dans les objets déco. Des meubles en bois sont déclinés dans des tables basses, des consoles, des boîtes de rangement, des tableaux muraux. Modernité et une touche à l’ancienne pour les meubles, certains objets sont en matières recyclées qui viennent d’une ancienne maison qu’elle a achetée il n’y a pas longtemps. Du bois, du pur, non passé par des machines industrielle, broyé et mélangé avec d’autres matières.
Catherine Giraud, pour créer cette atmosphère zen et qui donne une âme à une maison, aime aussi le mélange de couleurs. «La nouvelle collection sera présentée bientôt. Elle est constituée de meubles d’appoint dans des tons assez neutres, comme le blanc, le gris et noir. C’est une collection qui propose beaucoup de styles, allant du moderne au plus classique, épuré, fashion, industriel, bref pour tous les goûts». Oui, pour tous les goûts : à parcourir le magasin, ce qui frappe, c’est la découverte de meubles rares, du moins ne correspondant pas à ce que nous avons l’habitude de voir : chaque meuble est unique, qu’il soit de mode ancienne ou contemporaine, les deux pouvant se marrier d’ailleurs.
La tenancière du magasin foisonne de projets. Mais des projetsautres que les meubles et objets.«Je veux donner une autre dimension à mon business», dit-elle. Ainsi, gardant toujours à l’idée d’intégrer la nature et la spiritualité dans ses projets, elle envisage d’ouvrir un centre à proximité de sa boutique à Grand-Baie, pouvant accueillir des intervenants en spiritualité, médecine alternative et développement personnel. De la matière à l’âme, elle en a établi la nette distinction. Après les heures au travail, elle s’adonne à la méditation pour retrouver la paix intérieure que cela procure. Mais en attendant la concrétisation de son projet, celle qui a suivi des cours de méditation, rebirthing et mindfulness, dit qu’elle consacre beaucoup de temps dans les livres des auteurs connus dans les domaines de la pensée positive, de la spiritualité ou du développement personnel. Parmi eux,Vernon Frost, Louise Hay, Lise Bourbeau.
Du 26 septembre au 5 octobre, l’enseigne met en vente ses produits à des prix forfaitaires avant d’accueillir le nouvel arrivage.