Le Domaine Lagrave, connu pour avoir accueilli dans le passé le prologue de l’Omnicane Southern Tropical Challenge, s’est doté depuis quelques jours d’une piste de VTT aux normes de l’Union cycliste internationale (UCI). Gilbert Quéland, responsable du domaine, parle d’une avancée considérable.
L’idée est venue à la suite des nombreuses sollicitations de Yannick Lincoln, qui souhaitait trouver un lieu sécurisé pour s’entraîner. « Nous avons donc pensé à faire un circuit aux normes internationales, comme sur les courses de VTT de l’UCI, mais aussi accessible à tous », expliquait Gilbert Quéland, lors de la présentation de ce parcours, hier, au Domaine. Il a été en Afrique du Sud en mars dernier afin de récolter des idées sur les tracés possibles. « Le Domaine est adapté à ce genre d’activités. De plus, il y a la possibilité de faire le parcours à pied », ajoute-t-il.
L’idée étant d’apporter une nouvelle touche à la discipline, le parcours contient de nombreux passages techniques, tout en proposant une alternative plus facile aux vététistes. « Ce parcours a été dessiné pour que tout le monde puisse s’amuser. » Le parcours, long de 4, 8 km, serpente à travers le Domaine. « Le départ est donné au restaurant du Domaine, tout comme l’arrivée. Les meilleurs, à l’instar de Yannick Lincoln, pourront le faire en 15 minutes, en condition de compétition. Sinon, un vététiste normal prendrait à peu près 30 minutes », explique Gilbert Quéland.
Le parcours a justement été dessiné par Yannick Lincoln et Marc Bassingwaithe, qui était d’ailleurs présent hier au Domaine. Le Namibien explique que la création du parcours lui a pris au moins deux semaines. « Nous n’avions pas voulu couper les arbres. Donc, nous avons dû trouver des alternatives aux fôrets », explique-t-il.
Et après avoir dessiné le parcours, ce n’est que mercredi qu’il l’a pratiqué. « À froid, ça permet de voir les petits détails, les petites imperfections du parcours. » Pour l’instant, il faut que le parcours soit bien utilisé. « Nous avons besoin de personnes qui viendront faire des sorties. Cela va aplanir et adoucir le tracé et l’aider à prendre un peu plus forme », souligne Marc Bassingwaithe.
Quant à Gilbert Quéland, il se dit heureux de pouvoir proposer un circuit aux normes internationales au Domaine Lagrave. « Nous espérons qu’il y a aura des courses qui feront vivre ce tracé. Nous avons voulu prendre en considération que tout le monde pourrait avoir envie de faire un parcours aux normes internationales. » Le parcours est déjà ouvert. Une journée de VTT coûtera Rs 300.