Première partie d’un week-end hippique marqué par de nombreux rebondissements, ce douzième acte a vu la l’écrasante domination de l’écurie Merven et de son jockey Cédric Ségéon qui se sont offert quatre des huit épreuves au programme. Le Français, visiblement en très grande forme ces derniers temps, débuta son récital avec Point Of Policy dans l’épreuve d’ouverture avant d’enchaîner avec Catch The Gers, Besugo et Freedom qu’il fut appelé à piloter pour l’écurie Allet en remplacement de Derreck David, indisposé. Winter Skye a été la cerise sur le gâteau du côté de l’écurie Merven et a permis au Mauricien Swapneel Rama de remporter sa première victoire de la saison, lui qui est passé tout proche de la réussite une semaine plus tôt avec In Position. A l’issue de la journée, la bande à Patrick Merven constituait une sérieuse menace pour l’écurie Rousset qui conserva tout de même sa deuxième place grâce à la victoire de Ghost Dog dans l’épreuve phare. Ce dernier, en réalisant une performance chronométrique d’exception, a démontré qu’il est doté d’un énorme potentiel et que même à ce niveau, il faudra compter avec lui. L’écurie Vincent Allet, qui marche sur l’eau actuellement, a mis à son actif un autre doublé grâce à Umhlanga et Freedom tandis que le leader, Foo Kune, s’est fait remarquer par l’entremise de l’outsider Always Flirting.
Battu dans des circonstances discutables à sa dernière sortie, Ghost Dog s’est réhabilité de fort belle manière samedi dernier et ce, face à des chevaux beaucoup mieux classés que lui à l’échelle des valeurs. Avantagé au poids, le protégé de Gilbert Rousset ne s’est pas fait prier pour inscrire sa cinquième vcitoire au Champ de Mars et ce, dans un chrono qui en dit long sur ses réelles aptitudes.
Makes Me Wonder et Abington montrèrent un intérêt pour la position tête et corde dès l’ouverture des boîtes mais le représentant de l’écurie Perdrau dut se résigner à faire les extérieurs avec Ghost Dog qui se faufila à son intérieur pour se placer sur les barres. Ces trois chevaux précédaient par quelque trois longueurs Ridge Too Far, Bottom Dollar à son extérieur, I’ll Be Back, Not Liable, Royal Chalon et Legal Maxim.
Makes Me Wonder mena le peloton à une allure plutôt sélective. Abington, qui fit toute la course le nez au vent, fut le premier à abdiquer aux abords de la route et fut vite englouti par le reste du peloton. En revanche, Ghost Dog fut de loin celui qui fit la meilleure impression et à cet instant, il fallait vraiment un coup du sort pour le priver de la victoire.
L’élève de Gilbert Rousset passa franchement à l’offensive à 400m du but et entama la dernière ligne droite avec de solides prétentions. Makes Me Wonder tenta de faire de résistance mais dut vite s’incliner face à la supériorité de la monture de Reehaze Hoolash. A l’arrière, la course poursuite fut organisée mais sous leurs lourdes charges, ce fut presque mission impossible pour Bottom Dollar, Not Liable, Royal Chalon et consorts de rattraper le fuyard. Ce dernier fila, en crescendo, vers le but qu’il rallia avec plus de 2L sur son plus proche poursuivant.  Temps de la course: 1.35.56. Avec une telle performance chronométrique, il paraît évident qu’on ne finira pas d’entendre parler du fils de Mellifont. A noter que dans la lutte pour les accessits, c’est Bottom Dollar qui en sortit vainqueur devançant Not Liable et Makes Me Wonder.