Poursuivis en Cour intermédiaire pour l’agression mortelle de leur père, Askarrun Joypaul, en 2010, les frères Vikash et Rishi Joypaul ont été condamnés à deux ans de prison. La magistrate Ida Dookhy-Rambarrun a cependant suspendu la sentence en attendant un rapport social pour établir s’ils sont aptes à effectuer des travaux communautaires. Ils seront de retour en cour le 8 janvier.

Cette affaire remonte à août 2010. C’est en défendant leur mère que les deux frères ont commis l’irréparable. Dans leurs dépositions, Vikash et Rishi Joypaul avaient expliqué que leur père, alcoolique, « battait souvent » leur mère et que bien que tous les deux vivaient sous le même toit, ils faisaient chambre à part. Ce jour-là, les deux frères seraient intervenus après avoir entendu les cris de détresse de leur mère, que leur père était en train d’agresser avec « un harpon ». Lorsqu’ils sont arrivés, leur mère était dans une mare de sang. C’est alors que pris de colère, Rishi Joypaul, 28 ans, et son frère Vikash, 20 ans, ont passé à tabac leur père Askarrun, âgé alors de 65 ans, lequel finira par succomber à ses blessures. En cour, les deux frères avaient déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention de tuer leur père mais qu’ils voulaient simplement défendre leur mère.