Le Premier ministre Navin Ramgoolam a été reçu hier après-midi par le Président de la République  française François Hollande. Un communiqué diffusé sur le site de l’Élysée souligne que le Chef de l’État  français a salué la « vitalité de la démocratie mauricienne » et le « dynamisme » de son économie. Il a rappelé la volonté de la France de poursuivre le développement de ses échanges avec Maurice et s’est félicité des accords récemment conclus dans le domaine aéronautique.
Le président Hollande a dit la disponibilité de la France à continuer à participer au développement de Maurice dans les domaines des infrastructures, du développement urbain, de l’énergie, de l’environnement ou encore de la formation professionnelle. Les deux hommes ont par ailleurs confirmé leur attachement à la promotion de la francophonie. Navin Ramgoolam et François Hollande ont aussi affirmé leur volonté de poursuivre la coopération franco-mauricienne en matière de lutte contre le terrorisme et la piraterie, sujets de préoccupation communs au sein de la Commission de l’océan Indien (COI).
Cette rencontre devait initialement avoir lieu lors du sommet de la COI à Moroni, aux Comores. Mais le Président français avait dû quitter précipitamment la capitale comorienne en raison d’un problème politique en France. Navin Ramgoolam devait également rencontrer hier le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuse.