La grande finale internationale du Red Bull Car Park Drift Series 2014 se tiendra le vendredi 28 novembre au parking du Meydan Hotel à Dubaï. Emmanuel d’Hotman, le champion local, y défendra le quadricolore face aux meilleurs pilotes du Moyen-Orient et du Maghreb. Pour rappel, Maurice est le premier pays de la région d’Afrique australe à être intégré au calendrier des Red Bull Car Park Drift Series.
La concurrence sera rude, mais Emmanuel d’Hotman a démontré une très bonne maîtrise des trajectoires et la puissance du moteur de sa voiture au cours des épreuves de sélection à Maurice. Toutefois, il pilotera cette fois une voiture mise à sa disposition par l’organisation.
Lors de la première épreuve de qualification mauricienne le 13 septembre dernier, ce pilote de ligne à Air Mauritius avait surclassé tous ses adversaires à bord de sa Toyota GT 86. Cet ancien rallyeman par passion, âgé de 32 ans, avait émerveillé une foule de 13 000 personnes ainsi que le jury au cours de l’épreuve qualificative.
Pendant la compétition, les pilotes doivent négocier à tour de rôle, en dérapages contrôlés, un parcours sinueux parsemé d’obstacles. Ils sont jugés selon un ensemble de critères, notamment la maîtrise technique du pilotage et la précision des trajectoires dans les virages. Ils avaient également suivi la formation offerte par le Libanais Abdo Feghali, expert Red Bull de drift, triple champion national du Liban de rallye et ex-recordman du monde du plus long drift, lors de son passage à Maurice en juin dernier.
L’initiative de Red Bull, en faisant entrer Maurice dans le club sélect des pays participants aux Car Park Drift Series, a permis de faire connaître cette discipline et ce spectacle, dans un cadre structuré, organisé et sécurisé. Cette année, les drifters de la finale internationale viennent des Émirats Arabes Unis, d’Arabie Saoudite, d’Oman, du Koweït, du Liban, de la Jordanie, d’Égypte, de la Tunisie et de Maurice.