Le 1er octobre à minuit, le Caudan Waterfront sera doté d’un nouveau système de paiement pour le stationnement des véhicules : le « Pay on Foot ». Sont concernés les parkings à ciel couvert, dont celui de la Marina et de l’aile du Barkly Wharf. L’aire de stationnement Dias Pier, elle, utilise déjà la nouvelle formule, laquelle a été lancée hier par les responsables du Caudan Waterfront.
Adieu « Pay on Exit », bonjour « Pay on Foot ». Dès le 1er octobre, les aires de stationnement (comptant 878 places) du Caudan Waterfront seront désormais intégralement gérées de façon automatisée. Raison principale : les longues attentes occasionnelles lorsqu’il s’agit de passer à la caisse. Le nouveau principe, lui, est simple et rapide. Ainsi à l’entrée des aires de stationnement gérées par le Pay on Foot, l’usager s’arrête à une borne pour retirer son ticket de parking, lequel contient un code barres. Et lorsqu’il veut sortir, il lui suffit d’insérer, dans une autre borne, un autre ticket à code barres, délivré après paiement, en fonction des tarifs en vigueur, auprès des bornes de péage.
Avec ce nouveau système, les visiteurs du Caudan Waterfront auront ainsi entièrement le contrôle de la gestion du temps passé dans les aires de stationnement. Quant au paiement, il sera opéré à travers des « guichets ». A noter toutefois que si les pièces sont acceptées, les seuls billets utilisables sont ceux de Rs 50, Rs 100 et Rs 200. Une fois le paiement effectué, le visiteur bénéficie de 15 minutes pour récupérer son véhicule et sortir.
Le nouveau système a plusieurs avantages : l’autonomie, la simplicité, la rapidité et la flexibilité. Philippe L. d’Arifat, Centre Manager du Caudan Waterfront, explique : « Nous tenions à adopter un tel système car, de par son aspect convivial et sa simplicité d’utilisation, le Pay on Foot apportera plus de facilité et d’efficacité aux automobilistes qui visitent Le Caudan. Cela réduira aussi considérablement les temps de sortie du parking et les visiteurs n’auront dorénavant plus à se soucier de savoir s’ils ont ou non de petites coupures pour payer le parking, les bornes de paiement permettant une certaine flexibilité, notamment en acceptant plusieurs billets et pièces. »
Du coté du tarif, il est de Rs 30 pour 3 heures et de Rs 30 additionnelles au cas où le délai serait dépassé. Attention toutefois de ne pas égarer le ticket, car dans ce cas, le visiteur se verra réclamé une somme de Rs 200.
Les responsables du Caudan ont tout mis en oeuvre afin de faciliter le passage au nouveau système. Ainsi, non seulement la formule bénéficie d’équipements performants, intuitifs et fiables, mais un ensemble de signalétiques (aide, instructions) a aussi été mis en place pour guider l’utilisateur en cas de problème. La sécurité n’a pas non plus été négligée. Les opérateurs disent en effet offrir, à travers ce système de péage, « une sécurité qui n’existe pas dans d’autres parkings », du fait notamment de la présence de caméras de surveillance et d’un système de sécurité « au-dessus des normes ».