Les débats sur The Constitution (Declaration of Community) (Temporary provisions) bill prendront fin cet après-midi et seront marqués par les interventions de leader adjoint du MMM, Alan Ganoo, alors que le Premier ministre, Navin Ramgoolam, résumera les débats. Ce dernier proposera, à cette occasion, un amendement visant à rassurer la communauté sino-mauricienne. On s’attend par la suite à ce que les travaux parlementaires soient ajournés à début septembre (“early september”). Quant à la séance de cet après-midi, elle débutera par une PNQ du leader de l’opposition, Paul Bérenger, consacrée à la production d’électricité.
L’amendement proposé par le Premier ministre préconise que « in the event that no candidate belonging to a community has been returned as member to represent a constitutency and the allocation of additional seats pursuant to subparagraph (i) will result in no additionnal seat being allocated to any available unreturned candidate belonging to that community, the first additional seat required to be allocaed shall be allocated to the most successful unreturned candidate belonging to that community and belonging to a party ».
Cette question avait été évoquée par le leader de l’opposition Paul Bérenger lors d’une conférence de presse hier. Il avait, à cette occasion, dénoncé « une campagne malsaine menée par certaines personnes afin de créer la panique dans la population, et en particulier au sein de la communauté sino-mauricienne ». Il avait également affirmé avoir évoqué cette « tentative de faire peur à la population » avec le Premier ministre et qu’il lui avait laissé le soin de décider s’il doit venir ou non avec un amendement ou faire une déclaration susceptible de rassurer tout le monde lors de son “summing-up” aujourd’hui. Interrogé ce matin, Paul Bérenger s’est déclaré « satisfait » que l’amendement proposé allait dans le sens souhaité.
Pour sa part, Xavier-Luc Duval, qui n’avait pas encore ce matin précisé sa position concernant le texte de loi, avait laissé entendre hier que l’opposition avait besoin d’une semaine pour se pencher sur l’amendement que proposerait le gouvernement.
L’étude du texte de loi en comité cet après-midi sera donc dominée par l’amendement proposé par le Premier ministre et ceux que se proposent d’apporter le MSM et le PMSD. Dans son discours prononcé lundi dernier, Nando Bodha avait en effet signifié l’intention de son parti de présenter un amendement concernant le mécanisme utilisé pour le choix des meilleurs perdants alors que le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, insiste sur l’organisation d’un référendum avant le “subsuming” du système de meilleurs perdants.
Selon des sources bien informées, après l’adoption du texte de loi ce soir, les travaux  parlementaires seront ajournés à « early september ». Cette décision serait motivée par le fait que le Premier ministre, Navin Ramgoolam, a plusieurs rendez-vous internationaux, notamment le sommet de la Commission de l’océan Indien, qui se tiendra à Moroni le 26 juillet prochain, le sommet États-Unis/Afrique, prévu au début du mois d’août à Washington, ainsi que le sommet de la SADC, à Victoria Falls, au Zimbabwe, à la mi-août. En revanche, on ne sait si le Premier ministre participera ou non cette année à l’Assemblée des Nations Unies.
Les vacances parlementaires, qui durent normalement jusqu’à la mi-octobre, seront vraisemblablement écourtées. Dans les milieux gouvernementaux, on  laisse entendre que la reprise des travaux parlementaires sera dominée par la présentation du Budget 2015 par le Premier ministre et ministre des Finances, Navin Ramgoolam.