« Pendant neuf ans, le gouvernement mené par Navin Ramgoolam a berné la population. Le présent gouvernement ne laissera rien au hasard et s’atèlera à réaliser tous les projets énoncés dans le discours-programme sur les cinq prochaines années », a laissé entendre la députée du gouvernement Sandhya Boygah lors de son “maiden speech” au Parlement hier.
La députée Boygah s’est longuement appesantie sur ce qu’elle considère être « la dépravation » de l’ancien gouvernement avec les derniers scandales qui dominent l’actualité. Selon elle, « l’ex-Premier ministre n’avait même pas de respect pour les personnes âgées. » Elle affirme que des enfants « pleurent après un repas » alors que « d’autres ont des millions ». Selon elle, « tout ceci est le résultat d’un ralentissement du développement social » du pays. Et de noter que le gouvernement de sir Anerood Jugnauth « mettra tout en oeuvre » pour concrétiser les 300 points énumérés dans le discours-programme sur les cinq prochaines années « pour conduire le pays vers ce 2e miracle économique ». Il « prendra tout le monde en considération », affirme-t-elle, et « ne fera pas de discrimination par rapport aux couleurs de vêtements ou de maquillages que les uns et les autres portent ».
« Tout se fera pour le peuple et avec le peuple », dit-elle, soulignant que la tâche des PPS est de « veiller à leur concrétisation ». Elle indique que le gouvernement viendra de l’avant avec un plan Marshall, reverra les lois concernant le Sale by Levy, ainsi que la violence domestique et l’égalité des genres, entre autres. Avec toutes les mesures proposées, le gouvernement « will bring meaningful change tot he daily life of our people », dit-elle encore.