Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, a plaidé pour un élan de patriotisme pour la réussite des Jeux des îles de 2019. « Nous devons tous travailler de concert pour la réussite de cet événement. Au niveau de la préparation, la machinerie est déjà en place », a-t-il souligné lors de son intervention parlementaire hier soir. Dans ce contexte, il a fait mention de « bonnes nouvelles », concernant la possibilité que certaines compétitions se déroulent à Rodrigues, selon le voeu exprimé par les députés Francisco François et Buisson Léopold.
Au niveau des infrastructures, Stephan Toussaint a évoqué le complexe sportif de Côte d’Or, avec piscine olympique, stage et Palais des Sports, dont les préparatifs sont en bonne voie et qui sera bientôt en réalité. Il a indiqué que le Palais des Sports servira également à des concerts pour les artistes. Du côté de Rodrigues, il a souligné que le stade de Camp du Roi connaîtra des rénovations et que la piscine sera de nouveau ouverte en août prochain. Pour ce qui est de la Mauritius Professionnal Football League, le ministre a fait ressortir que des discussions seront entamées avec la Mauritius Football Association pour trouver des solutions.
Stephan Toussaint a par ailleurs qualifié de « mesure historique »,la décision d’accorder des allocations mensuelles à des sportifs ayant brillé au niveau international. « C’est l’occasion de reconnaître les anciennes gloires. Ce ne sera certainement pas un effet d’annonce, car mes officiers y travaillent déjà », a-t-il souligné.
Au début de son intervention sur le dossier sportif, il a fait mention des réalisations effectuées depuis sa prise de fonction, soit une hausse des allocations mensuelles sous la High Level Sports Unit, une révision à la hausse de Rs 1 500 à Rs 5 000 pour les sparring-partners, des ateliers de travail avec les fédérations et la presse sportive, les différentes éditions de A nou Zoué et le travail effectué par la Commission nationale du sport féminin, notamment avec des cours de self-défense. Il a également évoqué l’enveloppe de Rs 25 millions accordée pour la mise en pratique de la National Sports Policy.
Stephan Toussaint s’est aussi appesanti sur le fonctionnement des Centres de Jeunesse. « À travers des tournées dans les différents centres, le constat a été que les jeunes sont disposés à prendre en main leur région et qu’ils veulent instituer un comité de gestion », a-t-il avancé. Le ministre a également évoqué le National Youth Volunteer Scheme qui, selon lui, connaîtra une nouvelle dimension, et le Carrefour des Jeunes, qui offre une initiation au théâtre, à la danse et au chant.