● La remise en liberté de ce violeur de mineure continue à faire des vagues

Est-ce que la Constitution sera amendée afin que l’avis que donne la Commission de pourvoi en grâce soit conforme à la section 51 de la Reform Institution Act de 1988 ? C’est le sens de la question qu’adressera Veda Baloomoody au Premier ministre mardi prochain au Question Time. Avec cette question qui était à l’agenda il y a 15 jours mais qui était trop loin sur l’agenda pour être prise, le député du MMM l’avait retirée pour l’inscrire à nouveau dans le but d’avoir des réponses orales et réagir avec des questions supplémentaires.

Avec cette question, Veda Baloomoody remet sur le tapis l’affaire Christopher Perrine, ce violeur d’une mineure de 15 ans qui avait été condamné à 18 ans de prison et qui, sur l’intervention du Cardinal Maurice Piat, de l’animateur de Dis-moi, Lindley Couronne, et de l’avocat du prévenu, Erickson Mooneeapillay, auprès de la Commission de pourvoi en grâce, a bénéficié d’une remise de peine après avoir purgé la moitié seulement de sa condamnation.

Or, la section 51 de la Reform Institutions Act est formelle : pas de remise de peine pour les violeurs de mineurs et de personnes autrement capables. Il serait en effet intéressant de connaître la position du gouvernement sur cette affaire, lui qui est resté extrêmement silencieux sur celle-ci, alors que la première chose que Christophe Perrine a “réalisée” à sa sortie est d’aller voler chez la Deputy Commissioner of Prisons Gunneeta Aubeeluck et attaquer la fille de celle-ci.

Les autres questions pour le Premier ministre sont du député du PTr Osman Mahomed qui veut savoir si la direction de la SIC envisage la réouverture des casinos de Flic-en-Flac et de Belle Mare, du député indépendant Kavi Ramano sur les honoraires du président et des assesseurs de la commission d’enquête sur la drogue, et s’ils ont déjà été payés. Reza Uteem s’intéresse, lui, à la MauBank et réclame les raisons pour lesquelles le contrat du directeur de cette banque, Sridar Nagarajan, n’a pas été renouvelé. Le député du MMM veut aussi connaître les qualifications et conditions de service de celui qui a été appelés à occuper le poste de directeur suivant le départ du titulaire.

Si c’est le nombre de riggers à l’aviation civile et le projet de complexe sportif à Chebel qui préoccupent les députés du PMSD Thierry Henry et Guito Lepoigneur, Rajesh Bhagwan, lui, interrogera Pravind Jugnauth sur le nombre de pompiers en poste à la Mauritius Ports Authority et qui ont reçu une formation spécialisée sur la liste des projets de la NDU au N°20 et sur la National Insurance Company.

Danielle Selvon recherche du Premier ministre les mesures envisagées pour la promotion de la liberté d’expression et de la presse, et Jean-Claude Barbier sur la loi qui régit l’installation de barrière électrique. Après le fils, le père sir Anerood Jugnauth. Reza Uteem a une question intéressante pour le ministre mentor à qui il demande où en sont les enquêtes policières initiées sur le député du MSM Kalyan Tarolah, notamment les dénonciations de celle qui avait porté plainte pour envoi de photos indécentes depuis l’Assemblée nationale.

Également pour SAJ, une question de Shakeel Mohamed sur le volume de drogue saisie depuis janvier 2018, les différents types de narcotiques saisis, leur valeur marchande et le nombre de morts par overdose recensé.

Elles sont où les enquêtes sur Kalyan Tarolah ?

Le même député relance la question de recrutements dans les organismes d’État. Le chef de file du PTr demandera à Soodesh Callychurn de dire en combien d’occasions les services de son ministère ont été sollicités pour fournir des listes de chômeurs enregistrés, si elles avaient été approuvées par le fonctionnaire responsable du dossier et les organismes qui en ont fait la demande et quand.

Shakeel Mohamed interrogera aussi le ministre Seeruttun sur la conversion des terres depuis janvier 2015. Est-ce que le quartier général de la CNT a été transféré à la NG Tower à Ébène ? C’est la question qu’adressera le député travailliste Ritesh Ramful au ministre des Infrastructures. Il réclame les détails suivants : les conditions de l’accord de bail et les procédures pour le choix de cet immeuble.

Le député interrogera aussi le ministre Mentor sur la prime à la performance payée aux policiers. Alan Ganoo aura lui aussi une question pour SAJ relative aux cas de mineurs trouvés en possession de petites quantités de drogue et si la loi sera amendée pour qu’ils ne soient pas poursuivis.

Le député du Mouvement Patriotique aura également une interpellation sur le directeur de la FSC, ses missions à l’étranger, les personnes qui l’ont accompagné ainsi que les coûts de ces déplacements. Le même député interrogera Ivan Collendavelloo sur CEB Facilities Ltd, le budget alloué à cette compagnie et si elle est domiciliée dans l’enceinte même du CEB, tandis que Danielle Selvon veut connaître la date à laquelle l’augmentation de la Basic Retirement Pension, récemment annoncée, sera effective et le nombre de policiers du GIPM qui sont décédés en service ou lors d’un entraînement.

Pour les questions polémiques, il y celles de Malini Sewocksingh sur les voyages à l’étranger du président de State Informatics Ltd, les pays visités, le but des déplacements, la durée de ces missions, le coût des billets avion et celui des per diem payés. Sa collègue Aurore Perraud cible pour sa part la commission nationale des droits humains, les psychologues scolaires, les maisons de retraite et la criminalisation du viol conjugal.