De nouvelles négociations sur l’Accord de Partenariat Économique (APE) entre le groupe Afrique orientale et australe et l’Union européenne (UE) se tiendront à partir d’aujourd’hui, à l’hôtel La Plantation à Balaclava. Ces négociations, qui ont été précédées par la réunion technique du groupe Afrique orientale et australe sur les règles d’origine et celle axée sur les clusters, dureront jusqu’à mercredi.
Une quarantaine de délégués venant de la région Afrique orientale et australe — notamment des Comores, d’Éthiopie, de Madagascar, du Malawi, des Seychelles, du Soudan, de la Zambie et du Zimbabwe — et de l’UE y participeront. C’est S. Boodhoo, directeur-adjoint à l’International Trade Division du ministère des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale et du Commerce international qui dirigera la délégation mauricienne à ces négociations. Du côté de l’UE, le chef de la délégation sera J. Wunenburger, Head of Unit on Economic Partnership Agreements.
Un projet de texte commun de l’APE, comportant les propositions de l’UE et du groupe Afrique orientale et australe constituera la base des négociations. Il est attendu que la réunion de Maurice comble les lacunes en matière de questions liées à l’agriculture, la facilitation du commerce et la politique de concurrence, tout en marquant des progrès dans les volets Services et Investissement