Le Lycée La Bourdonnais ouvrira dans ses locaux, à compter de janvier 2014, une formation post baccalauréat intitulée Bachelor d’études politiques, en collaboration avec Sciences Po d’Aix-en-Provence. Les procédures en vue du lancement de cette formation diplômante ont été finalisées la semaine dernière par Michel Dumas, chargé des relations internationales à Sciences Po Aix/océan Indien-Caraïbes. Le recrutement des étudiants pour la première promotion mauricienne a déjà commencé.
« Sciences Po Maurice est maintenant une véritable entité juridique. Elle a été enregistrée et j’en ai pris la direction », a confié au Mauricien Michel Dumas avant de quitter l’île. Cette formation de trois ans sera validée pour l’obtention de 180 Euro Credits Transfer System en vue de l’attribution du Bachelor d’études politiques de l’Institut d’Études Politiques (IEP) d’Aix-en-Provence. Elle permettra la poursuite d’un Master d’Études politiques à l’IEP d’Aix.
Le partenariat existant déjà entre Sciences Po Aix et la MCCI Business School s’en trouve renforcé. Un cursus complet Baccalauréat-Bachelor-Master sera offert aux étudiants à Maurice.
La formation est ouverte à tous les bacheliers de l’île Maurice et des établissements à programme français de la zone Afrique australe et océan Indien Elle sera également ouverte à des étudiants ayant suivi un cursus anglophone et possédant un diplôme de niveau équivalent au baccalauréat (HSC ou GCE Advance). L’admission se fera après étude des dossiers de chaque candidat et sera prononcée par une commission.
« Cette formation supérieure est une réelle opportunité pour les élèves mauriciens des lycées français et écoles internationales ainsi que pour les bacheliers de l’océan Indien. Elle va leur permettre de poursuivre leurs études dans une grande école, reconnue internationalement tout en restant pour la majorité d’entre eux dans leur pays. En délocalisant un établissement d’enseignement supérieur à Maurice, au Lycée La Bourdonnais, établissement conventionné avec l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), l’excellence du système éducatif français à l’étranger s’en trouve renforcée », souligne Michel Dumas.
« Nous ne sommes pas là pour faire du business uniquement. Nous sommes là pour durer dans le temps. Nous voulons participer au développement de l’enseignement à Maurice avec des diplômes français. Nous disposons désormais d’un dispositif à travers la MCCI Business School pour offrir une formation diplômante aux cadres professionnels et cadres supérieurs », explique M. Dumas.
Le chargé des relations internationales à Sciences Po Aix a tenu à préciser que le Bachelor d’études politiques ne se limite pas à la formation des gens qui vont vers la fonction publique. « Sur cent diplômés, il y a vingtaine en commerce international à l’étranger. 80 % sont dédiés au secteur public. Dans les grands groupes internationaux, vous retrouvez beaucoup de diplômes de Science Po. Certains ont un complément d’études de l’ENA. Nous offrons une formation généraliste sur trois ans touchant à l’initiation aux sciences politiques, au droit, aux relations internationales, entre autres. Après le Bachelor, les étudiants auront la possibilité de poursuivre deux ans de Master à la MCCI Business School dans des domaines comme la gouvernance d’entreprise, les relations humaines, le commerce international. Il y a six masters possibles au niveau de la Chambre de Commerce mais l’étudiant aura également la possibilité d’intégrer une autre école française ou d’intégrer Science Po Aix. Il aura, également la possibilité d’entrer en quatrième année et poursuivre ses études à Aix », explique Michel Dumas.
« Beaucoup de parents hésitent toujours à envoyer à l’étranger un enfant qui obtient son baccalauréat ou l’équivalent très jeune. Le Bachelor en études politiques est une opportunité pour les familles. Je connais beaucoup de monde à La Réunion qui se réjouissent d’avoir la possibilité d’atteindre le niveau de Bac plus trois sans avoir à se rendre en France. Les étudiants pourront toujours suivre à une année universitaire complémentaire à l’étranger. Science Po a des correspondants dans 64 pays dont l’Université de Montréal qui offre à tous les diplômés de Science Po la possibilité d’une année complémentaire dans une de ses institutions », insiste Michel Dumas.
Marc Haradji, proviseur du Lycée La Bourdonnais, a parlé pour sa part de la campagne de recrutement actuellement en cours. Des affiches ont été placardées sur des billboards à travers l’île. « Nous voulons qu’une information sérieuse soit passée alors que les étudiants mauriciens se présentent actuellement aux examens de fin d’études secondaires afin qu’ils puissent se positionner en vue des études tertiaires », a-t-il expliqué.
« Après soixante ans d’expérience en matière d’éducation primaire et secondaire d’excellence nous élargissons notre offre de formation. Nous allons maintenant au-delà du baccalauréat et offrons une filière d’enseignement supérieur. Ce n’est pas un diplôme du Lycée La Bourdonnais mais un diplôme estampillé IEP Sciences Po Aix et une carte d’Aix assortie de tous les avantages de ceux ayant un statut d’étudiant d’Aix. Les locaux se trouvent au Lycée La Bourdonnais. Les étudiants sont plus la plupart des diplômés français. Le recrutement est validé par Sciences Po Aix, les diplômes sont ceux de Sciences Po Aix », précise M. Haradji.
Le Lycée La Bourdonnais est déjà responsable du BTS de la Chambre de Commerce. Il est le garant du label BTS. « Je préside les conseils de classes, les examens se déroulent au Lycée La Bourdonnais. Les examens sont corrigés par l’Académie de La Réunion et si le diplôme s’appelle BTS, c’est parce qu’il y a un établissement français qui en est le garant. Le Lycée La Bourdonnais est attaché à l’agence d’enseignement français à l’étranger qui tombe sous la tutelle du ministre français des Affaires étrangères. Ce partenariat avec une grande école française et un établissement français à l’étranger est unique au monde », a soutenu Marc Haradji.
La formation démarrera en janvier. Quatre cents heures de cours sont prévues avec un travail personnel très important. Les frais d’inscription se décomposent en deux à savoir Rs 120 000 pour la partie enseignement et Rs 40 000 pour être inscrit à Science Po Aix.
« Le Lycée a une capacité d’accueil de 30 étudiants par année. En trois ans, le nombre maximal atteindra 90. Les dossiers d’inscription sont disponibles sur internet. Ils peuvent nous être soumis. Aucun examen d’entrée n’est prévu. L’admission se fait sur étude des dossiers. Aucune limite d’âge n’est fixée, il suffit d’avoir un niveau baccalauréat. »