Le SBM Scholarship Education Fund étend cette année le nombre de bourses offertes au secteur de la formation professionnelle et technique. Outre la centaine de bourses décernées aux universitaires, une centaine d’autres seront offertes aux élèves du secteur TVET suivant des cours au Mauritius Institute of Training and Development. Dans ce contexte, une signature d’accord entre la SBM et le MITD a eu lieu dans les locaux de ce dernier à Pont-Fer ce matin.
Ce projet, a souligné Gautam Vir, Chief Executive de la State Bank of Mauritius (SBM) lors de cette cérémonie de signature d’accord, reflète la volonté de la banque de rendre l’accès à l’éducation encore plus facile afin de s’assurer de l’avenir de ceux qui ont le potentiel de réussir, mais qui n’ont pas forcément les moyens d’y parvenir. Ainsi, la SBM qui avait alloué l’année dernière 100 bourses aux universitaires, vient cette année pour la deuxième édition, inclure un nouveau volet couvrant le secteur de la formation professionelle et technique dans le secteur TVET. Il est divisé en trois parties, notamment 14 bourses allouées aux études Post Secondary Diplomas – une dans chacun des 14 cours offerts par le MITD, le financement des frais d’examens pour les niveaux NC3/NC4/NC5 pour environ une centaine d’étudiants et sept bourses aux étudiants de l’île Rodrigues pour poursuivre leur études en NC4/5 à Maurice – soit une dans chacun des sept cours de niveau NC3 offerts à Rodrigues. Les candidats désireux de soumettre leur candidature devront avoir la nationalité mauricienne et résider à Maurice, Rodrigues ou Agalega. De plus, le revenu mensuel de leurs parents ne doit pas excéder Rs 15 000. Par ailleurs cette offre est exclue aux étudiants dont les parents travaillent à la SBM. Les critères et les formulaires du projet de bourses d’études de la SBM sont disponibles sur le www.sbmgroup.mu/educationfund ou le www.mitd.mu, et dans les 15 institutions de la MITD à travers l’île. À noter que les formulaires d’application doivent être envoyés au plus tard le 7 octobre à la MITD House à Phoenix.
Par ailleurs, lors de son intervention, M. Vir a souligné que l’éradication de la pauvreté a toujours été l’un des programmes principaux de la Corporate and Social Responsibility de la SBM. « SBM is here to provide adequate support to those who need it and who definitely have the potential to excel in their field of study. I would like to emphasise on the fact that we do not only want to empower vulnerable groups but to achieve the end objective of empowerment by providing tools and opportunities to those who need to achieve employability », a déclaré le Chief Executive de la SBM. Le directeur du MITD Roland Dubois a pour sa part salué l’initiative de la SBM de contribuer à rendre l’éducation des jeunes qui sont dans le besoin possible. « Il faut faire ressortir que plusieurs d’entre eux ont le potentiel mais n’arrivent pas à poursuivre leurs études ou même payer les frais d’examens par faute de moyens », a-t-il fait ressortir. « Au MITD, nous avons des principes sociaux très clairs car la plupart de nos étudiants sont issus de familles vulnérables », soutient M. Dubois. Le ministre de l’Éducation, le Dr Vasant Bunwaree s’est quant à lui appesanti sur la vision du gouvernement d’étendre le secteur de la formation professionelle et technique. « Cet accord et soutien de la SBM arrivent à un moment opportun car c’est la vision du gouvernement d’améliorer la qualité de la vie, de développer les compétences du marché du travail et d’assurer que tout le monde puisse s’intégrer socialement », a souligné le ministre. Ce dernier a exprimé son souhait de voir d’autres collaborations de ce genre. « It is the first step to a milelong journey. The students will have tremendous advantage », a conclu le Dr Bunwaree.