Kavi Ramano (avec le micro), entouré des membres de l’exécutif de sa régionale, à la municipalité hier soir

Intervenant hier soir lors d’une réception de fin d’année à la municipalité de Quatre-Bornes, le 3e député et député indépendant de la circonscription de Belle-Rose/Quatre-Bornes, Kavi Ramano, a sévèrement critiqué le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et la MBC pour ce qu’il considère comme un « non-respect de la démocratie » dans le sillage de la proclamation des résultats de la partielle de dimanche dernier. Il reproche au Premier ministre « sa lenteur » pour permettre au nouveau député, Arvin Boolell, de prêter serment et blâme la MBC d’avoir boycotté la diffusion télévisée en direct du discours de remerciement de leader du PTr, Navin Ramgoolam, et de celui du nouvel élu rouge.

« Premie minis, Pravind Jugnauth, montre ki li pena respe pou Parlman. Li pa ankor trouv letan pou apel enn seans irzan di Parlman pou permet nouvo trwaziem depite Quatre-Bornes pret serman. Li kapav apel enn seans special Parlman pou fer sa. Se enn mank de respe total pou bann elekter Quatre-Bornes. Enn mank de respe pou la demokrasi », a fustigé Kavi Ramano. Intervenant lors d’une réception de fin d’année, qu’il a organisée hier soir à la municipalité de Quatre-Bornes, il était entouré des membres du comité exécutif de sa régionale.

Kavi Ramano a également sévèrement critiqué la MBC qui a interrompu lundi sa retransmission télévisée en direct des résultats de la partielle juste au moment où le leader du PTr, Navin Ramgoolam, et le nouvel élu rouge, Arvin Boolell, allaient prononcer leurs discours de remerciement. « Mo deplor sa mantalite barbar-la. MBC montre li osi ki li pena respe pou la demokrasi, ek ni pou bann elekter Quatre-Bornes », a-t-il fustigé.