Transaero Airlines reprend ses vols directs Moscou–Maurice à partir de fin octobre. Si la compagnie aérienne russe privée opérait déjà des vols directs depuis 2008, ceux-ci n’étaient pas très réguliers, excepté en 2012, où deux vols directs étaient programmés par semaine. Toutefois, du fait de la basse saison, la compagnie avait dû y mettre un terme. Selon Aeromarine Travel & Tours, qui représente la compagnie à Maurice, Transaero vient de confirmer la reprise « de manière plus régulière » de ses vols directs à partir de fin octobre, avec un vol tous les dix jours et deux vols par semaine lors de la saison de pointe. Pour Aeromarine Travel & Tours, « la Russie représente un marché important, les Russes étant connus pour être de grands dépensiers ».
Créée en 1991, Transaero est la deuxième compagnie aérienne russe, derrière Aeroflot – son concurrent direct –, et la première compagnie aérienne privée en Russie à avoir été basée à l’aéroport international Domodedovo (Moscou). À Maurice, c’est l’agence Aeromarine Travel & Tours qui la représente depuis 2007. Opérant depuis 1983, l’agence compte parmi les premiers opérateurs à s’être lancés sur le marché de la Russie à Maurice, selon son directeur commercial, Roshan Radhay. Outre Transaero, l’agence représente également Aeroflot et Ukraine International Airlines.
« La Russie est un marché émergent qu’il ne faut pas négliger. Les Russes aiment les excursions et les pays exotiques. Ils dépensent beaucoup et les tours opérateurs, les hôtels, les commerces et, d’une manière générale, le pays, en tirent profit ! » fait ressortir M. Radhay. Selon lui, il y a eu dernièrement, suite à l’arrêt de l’opération de Transaero à Maurice, une baisse dans les arrivées touristiques en provenance des pays russophones. De janvier à juin 2013, l’on comptait 10 973 arrivées, contre 13 661 arrivées pour la même période en 2012, ce qui représente une baisse de 19,7%. Le nombre d’arrivées de pays russophones en juin 2013 est de 470, contre 974 en juin 2012, soit cette fois une baisse de 57,1%.
S’il y a eu des vols directs entre Moscou et Maurice dans le passé, à travers la compagnie Aeroflot en 1999 et 2007 – et par le biais de Transaero Airlines en 2008, 2010, 2011 et 2012 –, ces vols n’ont pas continué « à cause de la basse saison ». De janvier 2013 à aujourd’hui, il n’y a en effet eu que trois vols dans le cadre des vacances scolaires en Russie, à Pâques. Mais selon M. Radhay, Transaero Airlines vient d’annoncer officiellement qu’elle reprendra les vols directs sur Maurice en provenance de l’aéroport de Domodedovo, à Moscou. « Pour la saison de pointe, pour les fêtes de fin d’année, les vols seront plus fréquents et les horaires ont déjà été confirmés. » Un vol quittera ainsi Moscou le 25 décembre pour atterrir à Plaisance le 26 décembre. Un autre vol est programmé le 29 décembre pour arriver à Maurice le 30 décembre, et un autre encore le 12 janvier pour arriver le lendemain à Plaisance. « Ces vols seront remplis », précise M. Radhay. Le vol direct Moscou–Maurice opérera sur un Boeing 767, avec une jauge de 325 passagers.
Lorsqu’il n’y a pas de vol direct, les passagers russes doivent faire escale à Dubayy avant de parvenir vers Maurice. Avec ces vols directs, par le biais de l’agence Aeromarine Travel & Tours, selon son directeur commercial, « les prix changent ». Par exemple, « un vol Moscou–Maurice via Dubayy, en juin, coûtait Rs 45 000. Et avec Transaero, il sera aux alentours de Rs 30 000 ».
Pour autant, selon le directeur d’Aeromarine Travel & Tours, « si les billets sont moins chers, cela ne veut pas dire que la classe moyenne est la seule à voyager ». Et de préciser : « Il y a aussi des personnes très riches. La première classe est aussi très demandée. Cette clientèle préfère souvent les vols directs. L’an dernier, des députés de divers pays russophones sont ainsi venus à Maurice à travers Transaero. »