Le parcours de Raksheet Haulkory et Yogesh Sunoo est actuellement mis en avant sur le site www.dailyedventures.com animé par Anthony Salcito, vice-président de Worldwide Education chez Microsoft. Les deux enseignants mauriciens ont représenté en 2011 aux États-Unis le pays et la région océan Indien à la finale mondiale du Partners in Learning Global Forum.
Partners in Learning Forum de la firme Microsoft récompense les enseignants les plus innovants utilisant la technologie informatique et démontrant une certaine créativité sur le plan pédagogique en vue d’améliorer l’apprentissage des élèves. Lancé en 2003, le concours a pour objectif de mettre en valeur les efforts de ceux qui contribuent de manière remarquable par le biais de la technologie à la transformation du système éducatif, permettant ainsi de mieux impliquer les jeunes et d’améliorer l’efficacité de l’enseignement en classe.
C’est ainsi que Raksheet Haulkory d’Abdool R. Mohamed State Secondary School (SSS) et Yogesh Sunoo du DAV College ont été en novembre finalistes de la région au concours mondial. Les enseignants mauriciens ont présenté le projet « Learning about the world through our senses ». Ils ont proposé une approche multidisciplinaire à l’apprentissage qui s’adresse à différentes méthodes utilisant des outils créatifs de la technologie. Leur projet a été sélectionné parmi les meilleurs de la région Moyen-Orient et Afrique.
Sur le blog d’Anthony Salcito, vice-président de Worldwide Education chez Microsoft, Raksheet Haulkory parle de certaines valeurs de la vie, du respect envers la nature, de la compassion pour autrui, des qualités qui devraient être prônées par les éducateurs, entre autres. L’enseignant d’Abdool R. Mohamed SSS livre aussi ses idées sur les choses essentielles en vue de préparer les élèves à mener une vie responsable et sur les défis de l’éducation à Maurice.
Les éducateurs, souligne Raksheet Haulkory, doivent élargir leur esprit et s’intéresser à ce qui se passe dans les salles de classe à travers le monde. C’est ainsi, ajoute-t-il, qu’ils se rendront compte des possibilités illimitées pour rendre les cours plus interactifs et innovants. Il évoque le nouveau rôle de l’éducateur dans un monde où l’accès à la technologie de l’informatique est banalisée. Un professeur devant une salle de classe tenant une craie est une image « dépassée », selon lui.
Mis à l’honneur sur www.dailyedventures.com en février, Yogesh Sunoo parle pour sa part d’apprentissage par les sens. Les éducateurs, prône l’enseignant du DAV College, devraient utiliser les différents outils de l’informatique comme les sons, le visuel et d’autres produits interactifs pour favoriser l’apprentissage à travers les sens. Dans l’entrevue, il raconte son parcours et des expériences enrichissantes vécues durant sa carrière. Il indique également que le système éducatif actuel devrait être revu pour encourager une certaine autonomie de compétence d’apprentissage chez les enfants.