La musique des années 80 n’a pris aucune ride. Preuve si’l en fallait, ils étaient nombreux à avoir fait le déplacement à L’Esplanade de Grand-Baie La Croisette, samedi dernier, pour voir en live les chanteurs de variété française mettre le feu au dance-floor. C’est Sacha Goeller, du groupe Début de Soirée, qui a donné le coup d’envoi de cette Nuit de Folie.
Ambiance très colorée à La Croisette samedi soir, des membres du public n’hésitant pas à arborer des perruques vert fluo ou rose barbe à papa et des lunettes disco. It was time to party ! Patrick Hernandez avec son légendaire Born to be Alive, Lio et son sirupeux Banana Split. Julie Pietri et l’incontournable Eve lève toi, Phil Barney, Émile et Images, Jean Schulteis pour son indémodable Confidence pour Confidence et François Feldman avec ses Valses de Vienne, on ravit plus d’un. « Un moment magique ! C’est incroyable de voir ces artistes dégager autant d’énergie sur scène. Lio est pétillante et Phil Barney sait donner le rythme », déclare Gwenaelle, venue au spectacle en famille.
Jean-Pierre a une préférence pour Émile et Images. « Voir Mario Ramsamy, un fils du sol, chanter avec de telles grosses pointures, cela fait chaud au coeur ». Sandrine, elle dira : « Linzy Bacbotte sur scène : extra. » C’est en effet lors d’un duo-surprise que Linzy Bacbotte a partagé la scène avec François Feldman sur Joue Pas. Un moment de pur bonheur. Cathy, du haut de ses 14 ans, suivait les pas de ses parents en essayant de garder la cadence. « Ce n’est pas ma génération, mais j’ai été bercée par les chansons qu’écoutent papa et maman ». Ceux ayant choisi de se placer dans la fosse n’ont pas été déçus, l’ambiance y était électrique. La performance de Zulu, avec sa Métisse, a aussi été un des temps forts du spectacle. Animée par Laurent Petitguillaume, la Party 80 fut comme un voyage dans le temps, baignant le public de nostalgie. Vivement la prochaine…