Les lecteurs du roman Ella seront heureux de retrouver la plume généreuse de Pushmaotee Subrun dans un nouvel ouvrage où elle a cette fois-ci regroupé une cinquantaine de nouvelles et deux fables animalières. « Short stories and fables » est essentiellement inspiré de la vie villageoise mauricienne qui a nourri son enfance et forgé sa personnalité.
Rien de tel qu’une enseignante d’anglais animée par la flamme de la passion pour partager quelques bonnes histoires. Même si elle méritait sa retraite, Pushmaotee Fowdur Subrun n’est pas femme à sombrer dans l’inaction ou les fonctions domestiques pour autant. Cette ancienne enseignante d’anglais, qui a exercé non seulement à Maurice, mais aussi pendant sept ans au Zimbabwe, se livre désormais pleinement à sa passion pour l’écriture, et pour ce troisième ouvrage écrit, le résultat se décline en une multitude de nouvelles inspirées par sa vie à Maurice et au Zimbabwe dont elle garde un souvenir ému.
Le roman Ella avait bénéficié d’une aide de la Mauritian Writer’s Association. Le second, une pièce de théâtre à paraître incessamment, a été soutenu par le fonds de la présidence dédié à la création littéraire en anglais, et pour ce troisième ouvrage (le second en diffusion cependant), l’oiseau prend en quelque sorte son envol puisque l’auteur le finance seule.
Écrites dans un anglais très accessible, ces histoires sont systématiquement accompagnées d’une citation d’auteur et peuvent donner une agréable matière à penser et réfléchir sur la vie en général, et à Maurice en particulier. En portant ici son regard sur des histoires vécues dans les villages de son enfance, Pushmaotee Subrun fait prendre ainsi la mesure du chemin parcouru dans cette île Maurice changeante et immuable à la fois.
The frightful walk to the village, the selfish friend, Beauty of friendship, The eccentric guest, Rekha etc., nous reviendrons sur ces textes, mais constatons déjà que s’y trouvent avec constance le souci de l’ancienne enseignante de transmettre, à la fois à travers des tranches de vie plus ou moins fictives dans lesquels le lecteur pourra se projeter, et à travers les références culturelles, historiques ou philosophiques, que l’auteure a souhaité partager.