Le fondateur et directeur de la publication trilingue Indradhanush, Pahlad Ramsurrun, fête aujourd’hui même ses 80 printemps, et comme cet intellectuel passionné d’hindi et d’histoire mauricienne ne fait pas les choses à moitié, lorsqu’il est question de la passion qu’il partage à travers cette revue unique en son genre, il présente dans le cadre de ce “get-together” les huit derniers ouvrages qu’il a édités en 2016 et 2017. De l’histoire, de la littérature, des contes, de la poésie et une biographie font le menu de l’anniversaire décidément pas comme les autres… de cet homme qui ne ménage pas ses efforts lorsqu’il est question de culture mauricienne et d’hindi.
À partir de 13h aujourd’hui, pas moins de neuf personnalités prendront la parole dans le hall de l’Arya Samaj Mandir de Beau-Bassin pour à la fois marquer le 80e anniversaire de l’écrivain et éditeur Pahlad Ramsurrun et saluer le lancement des huit ouvrages qu’il a publiés depuis l’an dernier. Parmi eux, nous retrouverons un représentant du World Hindi Secretariat, de l’ambassade indienne à Maurice, du MGI, l’ancien vice-président Raouf Bundhun et l’actuel vice-président Parmasivum Vyapoory, sans compter quelques collaborateurs de cette revue qui s’attache à mieux faire connaître Maurice, l’hindi, les cultures populaires du pays et sa littérature hindiphone, y compris auprès de ceux qui ne maîtrisent pas cette langue. Beaucoup d’articles de cette revue sont en effet rédigés en anglais ou en français.
Des huit livres présentés à l’occasion de cette journée, quatre sont consacrés aux contes et/ou à la poésie. Mauritius ki Rochak Lok Kathayen a été édité en deux volumes. Le premier propose sept contes pour enfants en hindi assortis d’illustrations que ces derniers pourront contempler lorsqu’ils voudront faire une pause en cours de lecture. Chacune de ces histoires, issues de la culture populaire, soutient à la manière d’une fable un certain nombre de principes moraux, tels que : la patience mène au succès, l’avidité attire les vices; la foi, le travail et un comportement moral élèvent l’homme socialement, etc. Le deuxième tome contient quant à lui huit contes illustrés, écrits dans la même veine, et dont les histoires sont situées dans des sites connus de Maurice. Au-delà du pur plaisir de la lecture, ces ouvrages peuvent aussi être étudiés aux cycles primaire et secondaire.
En anglais cette fois-ci, les deux autres ouvrages regroupés sous le titre A river of stories contiennent non seulement des contes mais également des poèmes destinés autant aux enfants qu’aux adultes. Publiés sous l’égide du Commonwealth Education Trust, ces ouvrages présentent des textes de 53 auteurs du Commonwealth, dont Pahlad Ramsurrun, qui y présentent deux contes : The diamond fruit et The legend of wood apple princess. Les éditeurs en ont cependant modifié les titres, en ajoutant pour le premier un sous-titre « Up, up and away » et pour le second en préférant le titre « Where there is a smoke ». La première histoire raconte les aventures d’un jeune prince partant à la recherche d’une cure miraculeuse pour soulager son père du mal dont il souffre. Il surmontera avec courage et patience les obstacles qui se dressent au cours de son périple, et la récompense n’en sera que plus douce. Dans le deuxième conte, le jeune héros est confronté à la méchanceté de ses belles-soeurs, mais la persévérance dont il fait preuve portera ses fruits…
Critique littéraire et passeur
Pahlad Ramsurrun a aussi consacré récemment deux ouvrages à l’oeuvre de notre plus célèbre auteur contemporain hindiphone, Abhimanyu Unnuth. Tous deux écrits en hindi, ces critiques littéraires explorent et analysent le contenu de deux romans de l’auteur de Triolet. Version révisée d’une publication antérieure, le premier se penche sur « Laharon ki beti » ou « La fille des vagues ». Cet ouvrage est dédicacé à Janarden Callychurn, l’ancien secrétaire de rédaction d’Indradhanush et secrétaire de l’Indradhanush Sanskritic Parishad. Le second, « Gandhiji bole the » ou « Gandhi ji a dit », analyse en sept chapitres ce roman qui se situe dans le contexte de la visite de Mohandass Karamchand Gandhi à Maurice en octobre 1901. Cinq documents historiques sont ajoutés à ce travail d’analyse critique pour contextualiser le roman et rappeler l’histoire de cette visite.
Dans Indradhanush, Pahlad Ramsurrun se penche très régulièrement sur certains aspects de l’histoire de Maurice ou sur les figures historiques qui ont marqué l’évolution du pays. Aussi n’est-il pas étonnant qu’un de ces livres, en hindi, soit consacré à notre histoire. Avec Mauritius ka suboth lithas, ou « Histoire de Maurice pour jeunes lecteurs et lectrices », Pahlad Ramsurrun a particulièrement pensé à la jeunesse, souvent peu informée de l’histoire du pays. S’il retrace bien sûr les trois grandes périodes coloniales, ce livre se penche aussi sur l’histoire récente avec un chapitre entier sur l’île Maurice indépendante, puis républicaine. Aussi, un compte rendu des activités et principaux événements qui ont marqué le mouvement Arya Samaj ici y est-il également donné. Trente-cinq illustrations et trois annexes agrémentent l’ensemble.
Enfin, pour une fois, Pahlad Ramsurrun ne fait pas la biographie de quelqu’un… comme il en propose régulièrement dans sa revue. Il est en effet lui-même le sujet de la biographie qui est lancée aujourd’hui à l’occasion de son anniversaire. Saviez-vous que cet auteur on ne peut plus prolixe a publié 75 livres en hindi, anglais ou français qui ont été lus non seulement à Maurice mais également dans la grande péninsule ? Voilà pourquoi 24 auteurs mauriciens ainsi que 18 intellectuels indiens commentent ici son oeuvre littéraire et son engagement en tant que chercheur, historien, folkloriste, travailleur social et auteur de livres pour la jeunesse. Et comme si le sujet ne se suffisait pas en lui-même, cet ouvrage contient aussi 12 essais sur l’évolution du peuple mauricien…